Vélizy-Villacoublay : la dalle éventrée

Vélizy-Villacoublay : la dalle éventrée

Le quartier Louvois, situé à Vélizy-Villacoublay (78), poursuit sa mutation. Sa dalle, sur laquelle prennent place 250 appartements et des commerces,

Le cluster santé se dote d’un Contrat d’intérêt national
La gare Pleyel, emblématique du Grand Paris Express
Plaine Commune : un nouvel étage à la fusée

Le quartier Louvois, situé à Vélizy-Villacoublay (78), poursuit sa mutation. Sa dalle, sur laquelle prennent place 250 appartements et des commerces, a déjà été détruite sur un quart de sa surface. Objectif : désenclaver le quartier en le ramenant au niveau de la rue.

À Vélizy-Villacoublay, la dalle du quartier Louvois n’est plus que l’ombre d’elle-même. À la pointe de la modernité dans les années 1970 avec la séparation des fonctions (logements et commerces en hauteur, circulation automobile en contrebas, parkings enterrés), elle est désormais amputée du quart de sa surface, qui totalise deux hectares. Les travaux, qui ont commencé en 2015, visent à la détruire dans son intégralité afin de ramener l’ensemble du quartier au niveau naturel du sol, dans le prolongement de la station de tramway T6 longeant la partie sud du secteur. « La dalle est difficile d’accès, les équipements qu’elle accueille sont vieillissants et les commerces implantés sont invisibles depuis la rue », explique Pascal Thévenot, maire de Vélizy-Villacoublay. Celui qui a été élu il y a deux ans, grâce à ce projet (70 % des électeurs du quartier Louvois auraient voté pour lui), n’a pas le droit à l’erreur. Autant sur le rendu final du projet que sur les cinq ans de travaux prévus : les cinq immeubles de logements (soit 250 appartements), les commerces et les équipements publics resteront occupés durant toute la durée du chantier.

5 500 euros du mètre carré

Pour permettre au quartier Louvois de gagner en attractivité, le projet prévoit, une fois la dalle et les deux parkings en silo démolis, de réhabiliter les pieds d’immeubles autrefois prisonniers du béton. Certains verront leur rez-de-chaussée occupé par des commerces, par une crèche ou encore par des extensions de nouveaux appartements. Autre changement : la construction de quatre nouveaux immeubles de 150 logements au total, dont le prix avoisine les 5 500 euros du mètre carré, en face de la station de tramway. « Beaucoup de Véliziens et de salariés véliziens se sont portés acquéreurs de ces appartements », précise Pascal Thévenot.

L’espace au sol restant fera place à de nouvelles voiries végétalisées – les élèves des écoles du quartier devraient choisir les essences à implanter – qui permettront de relier, sans obstacles cette fois, la station de tramway à la forêt située au nord des Louvois. Enfin, un centre sportif et culturel de 4 500 mètres carrés ajouté au projet initial sera créé à quelques dizaines de mètres du nouveau quartier, dont le coût total est estimé à 58 millions d’euros.

Crédit photo : Devisubox-Citallios.

COMMENTAIRES