Les véhicules électriques pourraient sauver 45000 vies par an dans le monde

Les véhicules électriques pourraient sauver 45000 vies par an dans le monde

Une étude du C40 avance que des rues sans véhicules thermiques pourraient donner 3 semaines d'espérance de vie supplémentaires à chaque Parisien.

Vingt femmes maires : les villes du C40 révèlent le pouvoir grandissant du mouvement Women4Climate
Together4Climate : maires et leaders économiques face aux menaces du changement climatique
16/03 | 4ème édition du « Hacking de l’Hôtel de Ville »

Des rues sans véhicules thermiques donneront 3 semaines d’espérance de vie supplémentaires à chaque Parisien et éviteront 45 000 décès prématurés chaque année dans le monde

Source : communiqué de presse C40 | 11/12/2017

La maire de Paris, Anne Hidalgo, et l’ancien gouverneur de Californie, Arnold Schwarzenegger, ont présenté les résultats d’une nouvelle étude du C40 sur les bienfaits pour la santé de mesures pour la qualité de l’air.

Une nouvelle étude de C40 Cities publiée aujourd’hui, révèle l’étendue des bienfaits pour la santé qui pourraient être obtenus si les villes et les régions mettaient en place des actions et des mesures pour améliorer l’air que respirent leurs citoyens. La Maire de Paris et Présidente du C40, Anne Hidalgo, et l’ancien gouverneur de Californie et Fondateur du R20 – Regions of Climate Action, Arnold Schwarzenegger, ont présenté les résultats à la veille du One Planet Summit, qui aura lieu le 12 décembre à Paris.

L’étude menée par C40 Cities révèle les éléments suivants

En vertu des engagements pris par Paris avec onze autres villes-monde dans le cadre de la Déclaration du C40 pour des rues plus vertes et plus saines, les améliorations ainsi apportées à la qualité de l’air de Paris pourraient éviter 400 décès prématurés dus à la pollution, chaque année, et ajouter 21 jours d’espérance de vie en moyenne pour chaque Parisien, selon ces estimations.

Cette mesure devrait permettre d’éviter chaque année 1.280 admissions à l’hôpital pour problème respiratoire et 6.350 admissions pour problème cardiovasculaire, là encore en raison de la pollution atmosphérique à Paris.

Si toutes les villes du C40 réduisaient leur niveau annuel moyen de particules fines à hauteur de 2,5 microgrammes par mètre cube (par exemple en mettant en œuvre la Déclaration pour des rues plus vertes et plus saines et en encourageant les gens à moins utiliser leur voiture), plus de 45.000 décès prématurés pourraient être évités chaque année.

Abandonner sa voiture pour se rendre au travail de manière active (marcher rapidement ou faire du vélo 30 minutes par jour, 5 jours par semaine) peut profiter aux habitants de la manière suivante :

  • une baisse de 23 % des risques de maladies cardiaques,
  • une baisse de 23 % des risques d’AVC,
  • une baisse de 15 % des risques de diabète de type 2,
  • une baisse de 14 % des risques de dépression,
  • une baisse de 13 % des risques de cancer du sein,
  • une baisse de 11 % des risques de démence, et
  • une baisse de 8 % des risques de cancer du côlon.

Un transport actif réduit également les émissions de gaz à effet de serre et prévient donc le changement climatique. SI 10 % des habitants des villes du C40 situées en Amérique du Nord passaient de la voiture au vélo, cela permettrait ainsi d’économiser plus de 1,6 million de tonnes d’équivalent CO2 par an, soit l’équivalent de la consommation de 820 millions de litres d’essence.

Ces résultats se basent sur des recherches menées par le C40 soutenu par Johnson&Johnson sur les bénéfices pour la santé publique de mesures pour la qualité de l’air, et avec Novo Nordisk en ce qui concerne le lien entre activité physique et santé.

“En tant que Maire de Paris, ma grande priorité est d’agir pour la santé et la qualité de vie des Parisiens ». Selon Anne Hidalgo, maire de Paris et présidente du C40, « cette étude révèle que les politiques que nous mettons en œuvre afin d’améliorer l’air que nous respirons et de limiter les véhicules les plus polluants, ajouteront 3 semaines d’espérance de vie à chaque citoyen. Si cela est mis en œuvre à l’échelle des villes et des régions dans le monde, les bénéfices pour la santé toucheront des dizaines de milliers de personnes. Nous devons agir avec courage et détermination, car il en va de notre santé à toutes et tous.” 

“Je suis fier de me tenir aux côtés de la Maire de Paris, Anne Hidalgo, afin de mettre en lumière les conséquences sur la vie des êtres humains, et parfois même les aspects mortels du réchauffement climatique, raisons qui nous poussent à nous engager dans cette croisade environnementale » a déclaré Arnold Schwarzenegger, fondateur du R20. « Comme nous le savons tous les deux, les Gouverneurs et les Maires ont un devoir de protéger la santé et d’assurer la sécurité des citoyens. La pollution atmosphérique est une des plus grandes menaces à laquelle doit faire face l’humanité, avec plus de 7 millions de personnes qui en meurent chaque année. Ensemble, nous pouvons inspirer des leaders nationaux à travers le monde et les inciter à se concentrer sur les dangers immédiats du réchauffement climatique, et les impacts des combustibles fossiles”.

En avril 2017, le C40 et le R20, deux organisations représentant les villes et régions les plus puissants du monde ont signé un partenariat au service de l’action climatique. Le C40 et le R20 collaboreront sur plusieurs sujets, dont l’accès à un financement pour des projets concrets à l’échelle de leurs territoires comme le soutien de la prochaine génération de femmes dirigeantes mobilisées pour le Climat, dans le cadre de l’initiative Women4Climate.

COMMENTAIRES