« Travel with me », un voyage en dessins dans les grandes villes du monde

« Travel with me », un voyage en dessins dans les grandes villes du monde

Jusqu’au 15 avril, « Docteur Paper » et ses souvenirs de voyages s’affichent à la Maison de l’architecture en Île-de-France. L’artiste propose une aut

Débat : « Confusions métropolitaines », par Alain Cluzet
Comment construire aujourd’hui les villes et les infrastructures de demain ?
Les candidats à la présidentielle remettent les métropoles en question

Jusqu’au 15 avril, « Docteur Paper » et ses souvenirs de voyages s’affichent à la Maison de l’architecture en Île-de-France. L’artiste propose une autre vision de l’architecture et du patrimoine de 24 villes du monde représentées en noir et blanc.

Paris, Bordeaux, Barcelone, New York au fil des siècles, dessinées sur une simple feuille A4. Si vous en rêviez, Jérôme Baillet, alias Docteur Paper, l’a fait. L’artiste est à l’honneur pour sa première grande exposition, intitulée Le grand tour, architectures des villes du monde, à la Maison de l’architecture en Île-de-France (Paris 10e).

Jusqu’au 15 avril, le dessinateur y présente 24 souvenirs de voyage. Chaque souvenir représente une ville, ses spécificités, ses architectures typiques, ses monuments phares, mais aussi ses enseignes publicitaires remarquables.

La « patte » de Docteur Paper ? Des dessins en noir et blanc, réalisés à l’aide d’un stylo feutre « Uni Pin », qui donnent à voir une juxtaposition de formes à la géométrie minutieuse. « L’objectif de Docteur Paper n’est pas de représenter la ville telle qu’elle est réellement, que ce soit dans ses dimensions spatiales ou géographiques. Il met plutôt en évidence des patrimoines qui cohabitent et se complètent », explique Thomas Blancart, commissaire de l’exposition.

L’histoire au fil du crayon

La visite commence par les dessins des villes européennes, puis américaines et, enfin, celles du reste du monde. Plus loin dans l’exposition, des feuilles de papier pliées donnent vie à des bâtiments, voire à de petits quartiers en 3D. Un récit historique, écrit par Thomas Blancart, accompagne chaque œuvre ; chacune se trouve ainsi classée selon la période et le courant architectural. Il y ajoute quelques anecdotes. « Je raconte une histoire, depuis la fondation de la ville à nos jours. On se rend alors compte que beaucoup de villes européennes partagent les mêmes schémas en termes d’évolution urbaine », précise Thomas Blancart.

L’influence des peuples gallo-romains, les remparts du Moyen Âge dont certaines villes conservent des vestiges, les grands incendies du XVIIe siècle qui conduisent à la généralisation des bâtiments en pierre, la révolution industrielle qui amène la ville à se densifier et à massifier l’utilisation du fer sur les chantiers, les gratte-ciel contemporains… Rien n’échappe à l’œil du Docteur Paper.

A lire sur le même sujet :

Expo : de la sécurisation à la restauration de Notre-Dame-de-Paris

Le Grand Paris Express s’invite à Dubaï

EXPO : Les Champs Elysées en mutation