SGP : nomination et budget rectificatif

SGP : nomination et budget rectificatif

Thierry DALLARD proposé au prochain Conseil de surveillance et second budget rectificatif pour 2018

Le Campus Condorcet met la première pierre à l’édifice !
“Le Grand Paris, 8 ans plus tard”…
Matériels roulants du Grand Paris Express : le marché entre dans son ultime phase

Thierry DALLARD : futur Président du Directoire de la Société du Grand Paris

Le Gouvernement a décidé de proposer au prochain Conseil de surveillance de la Société du Grand Paris la candidature deThierry DALLARD comme Président du Directoire.

Après l’avis du Conseil de surveillance de la SGP, M. DALLARD devra être auditionné par les commissions compétentes de l’Assemblée nationale et du Sénat avant d’être nommé par décret.

Ce choix intervient au terme d’un processus de sélection rigoureux et exhaustif, qui a examiné plus de 60 profils de candidats. Thierry DALLARD, 52 ans, est un professionnel reconnu des grands projets d’infrastructures. Aujourd’hui cadre dirigeant au sein du fonds Méridiam Infrastructures, il a notamment été maître d’ouvrage ou associé à des projets majeurs comme la LGV Tours-Bordeaux, la LGV Nîmes-Montpellier, ou encore le boulevard périphérique de Marseille dit rocade L2.

Le Conseil de surveillance de la Société adopte un deuxième budget rectificatif pour 2018

Le Conseil de surveillance de la Société du Grand Paris, réuni le 22 mars 2018 sous la présidence de Jean-Yves le Bouillonnec, a approuvé le compte financier et l’affectation des résultats 2017. Il a également approuvé un deuxième budget rectificatif, de 6,4 Md€ en autorisations d’engagement et 2,92 Md€ en crédits de paiements.

Ce budget vient réviser le premier budget rectificatif approuvé le 13 février 2018 par le Conseil de surveillance qui a permis le lancement des travaux de la première partie de la ligne 16 et ceux de la ligne 14 Sud. Il correspond aux autorisations nécessaires en 2018 pour poursuivre la réalisation intégrale du Grand Paris Express selon le nouveau phasage, conformément aux orientations présentées par le Premier ministre et la ministre chargée des transports le 22 février 2018.

Ce budget rectificatif vise notamment à financer :

  • La notification des marchés des systèmes et des sites de maintenance de la ligne 15 Sud, ainsi que la poursuite des travaux de génie civil. Sur la ligne 16, elle permettra l’inscription des engagements du deuxième lot des marchés de génie civil, qui inclut la réalisation de quatre gares : Aulnay, Sevran – Beaudottes, Sevran – Livry et Clichy – Montfermeil.
  • La modernisation du réseau existant, par une enveloppe de 752 M€. 111 M€ seront engagés pour le prolongement de la ligne 14 au nord, entre Saint Lazare et Mairie de Saint-Ouen. 633 M€ financeront le Plan de mobilisation des transports (EOLE, ligne 11 à Rosny, RER), et 8,2 M€seront affectés à l’adaptation des réseaux existants.

En outre, ce budget rectificatif conduit à une augmentation du recours à l’emprunt. En conséquence, le Conseil de surveillance passe l’autorisation de recours aux financements à plus d’un an à 2,4 Md€ et à 1,25 Md€ pour les financements à moins d’un an.

COMMENTAIRES