Bassin de la Seine : 1 million d’euros pour limiter le risque inondation

Bassin de la Seine : 1 million d’euros pour limiter le risque inondation

Seine Grands Lacs a lancé la deuxième édition de l’appel à projets Zones d’expansion des crues (ZEC). Il bénéficiera d’un fonds de dotation de 1 milli

La Société du Grand Paris lance Numéri-Scope, un appel à projets pour la production d’œuvres numériques dans les quartiers de gares
112 sites candidats au concours de la métropole
« Les Quartiers fertiles » : de nouveaux projets retenus

Seine Grands Lacs a lancé la deuxième édition de l’appel à projets Zones d’expansion des crues (ZEC). Il bénéficiera d’un fonds de dotation de 1 million d’euros, a annoncé Patrick Ollier, le 8 mars dernier.

« Je veux que la Métropole du Grand Paris soit un acteur majeur aussi au-delà de l’aire métropolitaine, pour renforcer la solidarité entre l’aval et l’amont, l’urbain et le rural », soulignait le président de la Métropole qui est aussi, depuis peu, celui de l’Établissement public territorial de bassin (EPTB) Seine Grands Lacs. Par cette double présidence, l’élu espère « pouvoir se servir de l’un pour aider l’autre ».

Près de 62 projets ont été recensés dans l’appel à projets 2022, représentant 16,5 millions d’euros de travaux. Ils permettraient de retenir 1,6 million de mètres cubes d’eau. Une grande partie d’entre eux pourraient être réalisés en 2022. Deux projets issus de l’appel à projets 2021 ont d’ores et déjà été concrétisés, pour 30 000 mètres cubes d’eau potentiellement stockables, avec le soutien technique et financier de l’EPTB.

Les Zones d’expansion des crues sont des espaces naturels ou aménagés où peuvent déborder rapidement les cours d’eau en cas de crue, atténuant ainsi l’impact d’une inondation dans des zones plus sensibles situées en aval. Ces solutions « basées sur la nature », puisque ce sont essentiellement des zones naturelles ou agricoles, permettent de compléter les 4 lacs-réservoirs de Seine Grands Lacs (820 millions de mètres cubes) qui ont pour objet d’écrêter les crues du bassin de la Seine en amont de Paris.

 

A lire sur le même sujet :

Sur l’Axe Seine, on accélère le déploiement de carburants « verts »

Inventons la Métropole du Grand Paris 3ème édition : 27 sites retenus

Transition écologique : deux fois plus de projets soutenus par l’Ademe en 2021