Report ou suppression : la ligne 18 est-elle en danger ?

Report ou suppression : la ligne 18 est-elle en danger ?

Vendredi 24 novembre, une trentaine d’élus locaux ont bloqué un chantier de 300 logements étudiants sur le Plateau de Saclay pour rappeler à l'État so

Prix de l’innovation périurbaine
Logement : France urbaine reçue par le premier ministre
Citallios joue l’union

Vendredi 24 novembre, une trentaine d’élus locaux ont bloqué un chantier de 300 logements étudiants sur le Plateau de Saclay pour rappeler à l’État son engagement à mettre en oeuvre la ligne 18 du Grand Paris.

Leur plus grande crainte : l’incertitude actuelle qui pèse sur la réalisation de la future ligne reliant Orly à Versailles qui doit être finalisée, pour sa première partie, dès  2024. Face à cette éventualité, sous l’impulsion de Grégoire de LASTEYRIE, maire de Palaiseau, l’association « Union des élus pour la ligne 18 » voit le jour réunissant une vingtaine d’élus locaux. Certains éléments laissent alors à penser que la ligne 18 pour pourrait être reportée, voire même annulée purement et simplement par soucis d’économie.

Plusieurs millions déjà investis

“L’annulation ou le report pour nous c’est la même chose” explique Grégoire de Lasteyrie, “ce sont plusieurs centaines de millions d’euros d’investissements, voire des milliards, qui ont déjà été réalisés depuis des années. Par exemple, le centre R&D de l’école Polytechnique qui s’est installé en face de la future gare,  a coûté 400 millions d’euros. À l’instar de Polytechnique, plusieurs grandes écoles d’ingénieurs  (AgroParisTech, l’ENS Paris-Saclay, Télécom ParisTech, L’ENSTA ParisTech ou encore l’École Centrale) sont déjà installé ou ont prévu de la faire d’ici à deux ans” continue le Maire de Palaiseau. “Si le métro n’arrive pas dans le calendrier prévu, l’État aura dilapidé plusieurs milliards d’euros en vain et tué dans l’œuf toute chance de réussite du cluster Paris-Saclay, c’est tout l’équilibre économique du plateau qui est remis en question.”

La fronde s’organise

Face à ces doutes, les élus présents ont décidé de s’opposer par tous les moyens légaux au développement des ZAC du Plateau de Saclay, à commencer par les logements familiaux et étudiants qui n’auront alors plus lieu d’être. Les frondeurs ont déjà écrit à Emmanuel Macron et à Julien Denormandie, Secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Cohésion des territoires, afin de leur signifier leur totale union contre cette possible annulation. Coté gouvernement, des réunions d’arbitrage doivent se tenir cette semaine.

Qui est  l’« Union des élus pour la ligne 18 » ?

L’Association réunit plus d’une vingtaine d’élus locaux parmi lesquels :

Jean-Didier BERGER, Maire de Clamart | Michel BOURNAT, Maire de Gif-sur-Yvette | Grégoire de LASTEYRIE, Maire de Palaiseau | Marie-Christine LETARNEC, Maire de Guyancourt | François de MAZIERES, Maire de Versailles | Jean-Luc OURGAUD, Maire de Montigny-le-Bretonneux | Christian PAGE, Maire de Saclay | David ROS, Maire d’Orsay | Nicolas SAMSOEN, Maire de Massy | Jean-Yves SENANT, Maire d’Antony | Igor TRICKOVSKI, Maire de Villejust | Jean-François VIGIER, Maire de Bures | Francisque VIGOUROUX, Maire d’Igny | Michel BOURNAT, Président de la Communauté d’agglomération Paris-Saclay | Jean-Michel FOURGOUS, Président de la Communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines | François de MAZIERES, Président de la Communauté d’agglomération Versailles Grand Parc | Pierre BEDIER, Président du Conseil départemental des Yvelines | Patrick DEVEDJIAN, Président du Conseil départemental des Hauts-de-Seine | François DUROVRAY, Président du Conseil départemental de l’Essonne | Laure DARCOS, Sénatrice de l’Essonne | Vincent DELAHAYE, Sénateur de l’Essonne | Jean-Raymond HUGONET, Sénateur de l’Essonne | Valérie PECRESSE, Présidente du Conseil régional d’Île-de-France | Stéphane BEAUDET, Vice-président du Conseil régional en charge des transports


Pour aller plus loin


Découvrez dans le numéro 20 d’Objectif Grand Paris (en kiosque le 02 décembre) un dossier complet consacré à La Zac Polytechnique, locomotive de Palaiseau et un entretien avec Grégoire de LASTEYRIE, Maire de Palaiseau.

COMMENTAIRES