« Réinventer Paris 2 » : les 20 lauréats dévoilés

« Réinventer Paris 2 » : les 20 lauréats dévoilés

Pour la deuxième édition de l’appel à projet Réinventer Paris - les dessous de la Ville, 20 lauréats ont été dévoilés par Anne Hidalgo, la maire de Pa

Vente HLM : lancement de l’appel à manifestation d’intérêt
La Défense à la recherche d’un nouveau public
Le cinéma prend du poids en Île-de-France

Pour la deuxième édition de l’appel à projet Réinventer Paris – les dessous de la Ville, 20 lauréats ont été dévoilés par Anne Hidalgo, la maire de Paris, et par Jean-Louis Missika, son adjoint, au Pavillon de l’Arsenal, le 15 janvier 2019.

Après Réinventer Paris 1 et Réinventer la Seine, Réinventer Paris 2 s’intéresse cette fois-ci aux sous-sols parisiens. Forts de leur potentiel, des parkings, tunnels, stations de métros et hangars inoccupés font l’objet de projets urbains innovants et ont mobilisé 217 candidats en lice sur 31 sites. Après une première sélection, la Ville de Paris et ses partenaires (dont Efidis, la RATP, Renault et la SNCF), réunis au sein de jurys, ont retenu 20 projets lauréats.

Culture, sport et insectes

Pour une majorité d’entre eux, les projets retenus seront tournés vers la culture, l’évènementiel et le sport. L’entreprise Arkose proposera ainsi un mur d’escalade à l’air libre sous le métro de la ligne 6 (Paris 13e). Sous les Invalides (Paris 7e), une vaste installation d’art sous dalle devrait être installée. Dans le 20e arrondissement, le bailleur social CFC Habitat propose son site rue Saint-Blaise, inoccupé depuis 1970. Il s’agira de créer une entreprise de production d’insectes comestibles. Une épicerie et un comptoir seront mis à disposition des consommateurs les plus curieux.

Jean-Louis Missika, adjoint à la maire de Paris, a souligné la diversité des acteurs dans cette deuxième édition, moins classiques que pour les précédentes. « Sur ces 20 projets, 10 sont portés par des promoteurs et un par une association de riverains », indique l’élu. Toutefois, sur 31 sites en lice, un tiers ont été abandonnés par le jury et trois sont en attente de leur lauréat. Parmi eux, le site de la gare des Gobelins (13e), ou encore le site Cabaret (6e).

Le monde de l’aménagement avait été chamboulé lors de la première édition de Réinventer Paris lancé en 2014, où, pour la première fois, a été mis en place un Appel à projets urbains innovants (APUI) mettant en concurrence des groupements composés d’architectes, d’investisseurs et de paysagistes sur des sites. Les lauréats pouvaient alors acheter ou louer les terrains afin d’y mener à bien leurs projets.

Crédit Photo : DR