Les « Prix du Grand Paris » : 11 projets récompensés

Les « Prix du Grand Paris » : 11 projets récompensés

« Nous avons cherché à identifier les actions, projets, initiatives et processus qui ont un vrai sens métropolitain », déclarait Jacques Godron, fonda

Top départ pour la transformation de 51 sites dans la Métropole
Inventons la Métropole du Grand Paris : 61 sites retenus
Report ou suppression : la ligne 18 est-elle en danger ?

« Nous avons cherché à identifier les actions, projets, initiatives et processus qui ont un vrai sens métropolitain », déclarait Jacques Godron, fondateur du Club des entreprises du Grand Paris, le 9 mars 2017. Ce consultant en stratégies de développement des territoires inaugurait la première édition des « Prix du Grand Paris ».

Créé en 2012, ce club regroupe des entreprises œuvrant à la construction du Grand Paris, telles que des promoteurs immobiliers (BPD Marignan, Icade), des constructeurs (Eiffage, Vinci), des bureaux d’études (Arep) ou encore des acteurs de l’énergie (Engie, Dalkia). Au total, 11 prix ont ainsi été remis, dont la moitié à des projets en cours de réalisation.

  • Catégorie Énergie et environnement : Bellastock. Installée sur la friche Miko à Bobigny, cette association d’architecture expérimentale s’est donné pour mission de récupérer un maximum de matériaux issus des démolitions (provenant en général des entreprises du territoire) pour les réutiliser dans les futures opérations d’aménagement.
  • Catégorie Mobilité, Logistique urbaine : Réinventer la Seine. À travers cet « appel à idées » lancé par les élus du Havre, de Rouen et de Paris, ce sont quarante 40 lieux qui devraient se voir renouvelés. Objectif : donner un nouvel avenir aux sites choisis, souvent des friches industrielles abandonnées, et améliorer l’attractivité des rives du fleuve et celle des Les lauréats seront connus à l’été 2017.
  • Catégorie Habitat, Logement, Architecture : Inventons la Métropole du Grand Paris. Initié en février 2016 par la Métropole du Grand Paris (MGP), ce concours vise à réaménager 57 sites – soit 230 hectares – proposés par les maires de la MGP. Près de 164 candidatures (sur 420 dossiers) ont déjà été retenus. Prochaine étape, la remise des offres avant la fin juillet 2017. Les 57 lauréats devraient être annoncés en septembre de cette année.
  • Catégorie Innovation, Recherche : Station F. « À Paris, nous avons un écosystème de start-up qui fonctionne. Mais il nous manque des lieux de développement. Avec Station F, je souhaite créer un campus regroupant 1 000 start-up. Facebook, HEC ou encore Airbnb y installeront leur propre incubateur. L’ouverture est prévue pour juin 2017 », Xavier Niel, patron de Free, à l’origine du projet (aussi connu sous le nom de Halle Freyssinet) qui s’implantera dans le 13e arrondissement de Paris.
  • Catégorie Commerce, Entertainment : La Seine musicale. Cet équipement culturel, en cours de construction sur l’île Seguin à Boulogne-Billancourt, offrira 35 000 mètres carrés dédiés à la musique (soit 6 000 places dans la salle de spectacle). Initiée par le Conseil départemental des Hauts-de-Seine, La Seine musicale devrait ouvrir ses portes le 21 avril 2017.
  • Catégorie Sites métropolitains de développement économique : Ivry Confluences. Les chantiers ont commencé en 2013 sur cette opération de 145 hectares située à Ivry-sur-Seine. Elle comptera un million de mètres carrés de constructions, dont la moitié dédiée au développement économique. Logements, commerces et équipements sont également attendus jusqu’en 2025.
  • Catégorie Tourisme d’affaires : Plateforme aéroportuaire d’Orly. L’aéroport a franchi le cap des 30 millions de passagers en 2016, dont un tiers de voyageurs professionnels. Pôle en pleine mutation, la plateforme se prépare à recevoir les lignes 14 du métro prolongée et 18 du Grand Paris Express à l’horizon 2024. Son attractivité pourrait également augmenter grâce à l’agrandissement du Marché international de Rungis d’ici 2025.
  • Catégorie Économie sociale et solidaire : Les Grands Voisins. Aurore, le Plateau Urbain et Yes We Camp sont trois associations qui utilisent les anciens bâtiments de l’hôpital Saint-Vincent de Paul à Paris (avant sa transformation en un nouveau quartier) pour y accueillir des personnes sans domicile. Les lieux regroupent des logements sociaux, des lieux de rencontres (restaurant, terrains de sport) et des locaux à destination d’entreprises. Le collectif devra quitter le site en 2018 et cherche déjà asile dans d’autres lieux éphémères.
  • Catégorie Les Talents du Grand Paris : Lucie Niney, jeune architecte chef de file du collectif d’architectes et paysagistes Ajap14, Élise Boyer, fondatrice du projet Solid’R’Cité (foncière privée qui vise à la création de logements sociaux), Alexandre Missoffe, président de 6Thémis (système de transports à la demande dans les villes mal desservies), Bastien Dolla, directeur général d’Habx (start-up permettant de devenir copropriétaire à prix réduit), et Julien Beller, architecte et fondateur du 6B (lieu culturel accueillant 170 résidents à Saint-Denis).
  • Prix spécial du jury : Ateliers Médicis à Clichy-Montfermeil. Ce projet, initié il y a une dizaine d’années, prévoit la création, en 2023, d’un équipement culturel à vocation artistique et social face à la nouvelle gare du Grand Paris Express « Clichy-Montfermeil » qui sera desservie par la ligne 16 d’ici 2024. Le nouveau bâtiment devrait aider au désenclavement des deux villes et les aider à gagner en attractivité.
  • Prix de l’hospitalité : le Philanthro-Lab – Hôtel de la Bûcherie (Paris 5e). Ce bâtiment datant du XVe siècle accueille aujourd’hui le Philanthro-Lab, un nouvel espace de conseil et de formation ouvert aussi au co-working. Ce lieu appartient à la Compagnie de Phalsbourg, foncière privée.

Ci-dessus, Christian Blanc, ancien secrétaire d’Etat chargé du Grand Paris, qui s’apprête à remettre le prix spécial du jury. Crédit : Club des entreprises du Grand Paris.

COMMENTAIRES