Première ligne de tramway pour la ville de Sétif

Première ligne de tramway pour la ville de Sétif

La SETRAM, co-entreprise algérienne entre RATP Dev, le Groupe Transtev et l’EMA, a mis en service le 9 mai dernier la première ligne de tramway de Sét

Les Bluebus sur la chaussée parisienne
Coup d’envoi des travaux de génie civil pour le prolongement sud de la ligne 14
La gare de Denfert-Rochereau devient un modèle de biodiversité urbaine

La SETRAM, co-entreprise algérienne entre RATP Dev, le Groupe Transtev et l’EMA, a mis en service le 9 mai dernier la première ligne de tramway de Sétif.

Cette première ligne de tramway, longue de 14,5 kilomètres, dessert 26 stations reliant quartiers résidentiels, centre-ville et pôles d’activités majeurs de la ville, au bénéfice du plus grand nombre des habitants de Sétif.

Ce nouveau tramway vient s’ajouter aux réseaux existants, opérés par la SETRAM à Alger, Oran, Constantine, Sidi Bel Abbès et très récemment Ouargla.

La SETRAM en chiffres

  • 43,2 millions de voyageurs transportés en 2017
  • 87 kilomètres de ligne
  • 143 stations
  • 3277 collaborateurs dont 3264 salariés locaux

Le groupe RATP en Algérie : une présence active

C’est en 2007 que RATP Dev, via sa filiale RATP El Djazaïr, s’est vu confier par l’EMA (Entreprise Métro d’Alger), la mobilisation, l’exploitation et la maintenance de la première ligne de métro d’Alger. Alger reste la première ville du Maghreb à se doter d’un métro. Ce métro est, avec celui du Caire, le seul métro lourd de tout le continent africain.

Portée par le succès de l’exploitation du métro, RATP Dev a accompagné les autorités algériennes dans leurs projets de tramway via une co-entreprise algérienne, la SETRAM (Société d’Exploitation des Tramways), entre le Groupe Transtev (Transports Terrrestres de Voyageurs) et l’EMA, d’une part et RATP Dev.

La SETRAM assure l’exploitation des tramways d’Alger, d’Oran, de Constantine, de Sidi Bel Abbes, de Ouargla (premier tramway du Sud algérien, aux portes du désert) et de Sétif.

COMMENTAIRES