Politiques urbaines de climat : 14 millions d’emplois dans les villes ?

Politiques urbaines de climat : 14 millions d’emplois dans les villes ?

De nouvelles recherches montrent que les politiques urbaines de climat peuvent créer près de 14 millions d'emplois dans les villes, et éviter 1,3 mill

Vingt femmes maires : les villes du C40 révèlent le pouvoir grandissant du mouvement Women4Climate
27 villes ont d’ores et déjà atteint leur pic d’émissions de gaz à effet de serre
Les véhicules électriques pourraient sauver 45000 vies par an dans le monde

De nouvelles recherches montrent que les politiques urbaines de climat peuvent créer près de 14 millions d’emplois dans les villes, et éviter 1,3 million de morts prématurées chaque année d’ici 2030.

De nouvelles recherches ont quantifié les avantages considérables dans les domaines économique et de santé publique des politiques urbaines de climat, et leur impact sur les vies sauvées, la création d’emploi et l’économie de temps et d’argent pour les consommateurs.

Les chiffres

  • 1,35 million d’emplois pourraient être créés aux États-Unis, 3,8 millions dans l’Union européenne et 1,86 million en Chine.
  • 29 000 morts prématurées pourraient être évitées chaque année dans l’Union européenne, 115 000 en Chine et 270 000 en Asie du Sud.

Alors que les villes du monde entier redoublent d’efforts pour atteindre leurs objectifs en vertu de l’Accord de Paris, de nouvelles recherches issues du partenariat entre les villes du C40, le Global Covenant of Mayors for Climate & Energy et le NewClimate Institute montrent que des politiques pour le climat urbaines et ambitieuses peuvent grandement réduire les émissions carbone mondiales, tout en apportant concrètement d’énormes avantages économiques et de santé publique pour les villes.

Climate Opportunity estime que d’ici 2030, renforcer l’acion des villes pour le climat pourrait éviter environ 1,3 million de morts prématurées chaque année, générer 13,7 millions d’emplois nets dans les villes et faire économiser 40 milliards d’heures dans les transports ainsi que des milliards de dollars en moins en dépenses de ménage chaque année.

Climate Opportunity est financé par Bloomberg Philanthropies, et étudie un certain nombre de solutions urbaines efficaces pour lutter contre le changement climatique, dont des rénovations écoénergétiques dans le bâtiment, l’amélioration de réseaux de bus et le déploiement à plus grande échelle d’énergies renouvelables. Le rapport démontre également que ces actions pour le climat sont de puissants moteurs de changements positifs sur la santé publique et les résultats économiques des pays des régions. Parmi les principaux résultats, on découvre que :

Des investissements dans la rénovation écoénergétique dans le bâtiment entraîneront une création nette de 5,4 millions d’emplois dans les villes du monde entier. Ces investissements entraîneront également des économies considérables pour les ménages, ainsi que des réductions d’émissions.

Des services de bus améliorés et des réseaux élargis peuvent éviter la mort prématurée de près d’un million de personnes par an dans le monde, qui serait due à la pollution atmosphérique et aux accidents de la route. De meilleurs services de bus permettent également d’économiser 40 milliards d’heures passées dans les transports chaque année d’ici 2030, et d’obtenir une réduction importante des émissions.

Un déploiement des énergies renouvelables à l’échelle d’une ville pour le chauffage et la climatisation des bâtiments peut éviter 300 000 morts prématurées supplémentaires par an d’ici 2030, en plus de créer environ 8,3 millions d’emplois et de contribuer à une réduction considérable des émissions.

Dans leur ensemble, les politiques de lutte contre le changement climatique présentent des résultats proportionnellement plus grands pour les groupes à faible revenus des villes en développement, où les populations ont le plus à gagner de l’introduction de nouvelles technologies.

Selon Mark Watts, directeur général de C40 Cities, « Climate Opportunity démontre ce que les maires des plus grandes villes du monde savent depuis longtemps : le climat, la santé publique et une économie solide sont fortement liés. Les villes du monde entier doivent mettre en œuvre des mesures audacieuses pour lutter contre le changement climatique si nous voulons éviter une catastrophe. En prouvant que ces mesures créent également des emplois verts, sauvent des vies et font économiser de l’argent au consommateur sur ses factures énergétiques, il devient plus simple pour les maires, les décisionnaires et les citoyens d’accepter le rythme et l’ampleur des actions nécessaires. »

« Agir contre le changement climatique, ce n’est pas seulement essentiel pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris, mais aussi un outil fondamental pour répondre aux multiples défis auxquels les villes font face tous les jours », ajoute Patti Harris, PDG de Bloomberg Philanthropies. « Nous avons l’espoir que Climate Opportunity aidera les décideurs des villes de la planète à démontrer qu’il s’agit non seulement de réduction d’émissions de gaz à effet de serre, mais plus largement d’amélioration de la santé et de la prospérité des citoyens de nos villes, et de progrès social pour tous ».

Un tableau de bord en ligne est également lancé au même moment sur le site du Global Covenant of Mayors, qui permet aux villes d’utiliser des données concrètes issues de ce rapport pour planifier la façon dont des mesures spécifiques de lutte contre le changement climatique (comme améliorer les services de bus, rénover les bâtiments ou mettre en place des énergies renouvelables pour le chauffage et la climatisation) pourront réduire les émissions, créer des emplois et faire faire des économies d’une manière adaptée à la taille de leur ville.

Les villes représentent 73 % des émissions de gaz à effet de serre dans le monde, il est donc urgent d’organiser des mesures de lutte contre le changement climatique à grande échelle dans les zones urbaines pour atteindre les plus ambitieux objectifs de l’Accord de Paris. Bien que les villes ouvrent déjà la marche dans la réduction des émissions en diminuant leur consommation d’énergie dans les bâtiments, les systèmes de transport et les industries, Climate Opportunity donnera aux décideurs la justification idéale pour lutter contre le climat, en illustrant la connexion profonde qui existe entre le climat et d’autres priorités urbaines, comme la santé publique, la lutte contre la pauvreté et la croissance économique.

Climate Opportunity est publié juste avant le Global Climate Action Summit qui aura lieu ce mois-ci à San Francisco, et qui réunira des décideurs, scientifiques, entreprises et activistes venus du monde entier et qui s’engagent à respecter les objectifs de l’Accord de Paris. En amont du sommet, C40 Cities et le Global Covenant of Mayors ont invité les maires à intensifier leur engagement à prendre des mesures audacieuses pour le climat, dans le cadre de la « One Planet Charter ».

COMMENTAIRES