Peas&Love, la nouvelle génération de fermes urbaines, annonce son arrivée à Paris

Peas&Love, la nouvelle génération de fermes urbaines, annonce son arrivée à Paris

Ce 3ème site vient s’ajouter aux premières fermes bruxelloises

Synthèse de l’Observatoire des quartiers de gare du Grand Paris Express
Logement : France urbaine reçue par le premier ministre
Citallios joue l’union

Ce 3ème site vient s’ajouter aux premières fermes bruxelloises. Cette nouvelle ferme sera située sur le toit de l’hôtel Yooma dans le 15ème arrondissement. 

Peas&Love c’est quoi ? 

Peas&Love s’est donné pour mission d’installer des fermes sur des espaces urbains non valorisés, comme des toitures urbaines. Ces fermes sont composées de parcelles de potager individuelles entretenues et cultivées par un ingénieur agronome, le Community Farmer.

Elles sont ouvertes toute l’année aux abonnés riverains qui peuvent ainsi profiter de la récolte et d’expériences liées à la nature en ville. Pour donner vie à ces potagers urbains, l’entreprise s’appuie sur les nouvelles technologies. D’un côté, elle met en place des techniques agricoles verticales low tech. De l’autre elle propose à l’usager une application personnalisée, lui permettant de suivre l’avancée des cultures et des récoltes sur sa parcelle personnelle. Les abonnés ont ainsi accès à un espace vert exceptionnel au cœur de la ville, et dans le même temps à une alimentation plus saine et variée.

En optimisant la valeur du bâtiment, Peas&Love séduit également les propriétaires, bailleurs et collectivités qui bénéficient de son attractivité et de son intégration réussie dans la ville. Le concept unique, soutenable, et pérenne s’inscrit dans une démarche d’économie circulaire et crée en prime de nouveaux liens sociaux.

« Le concept Peas&Love est né de la rencontre de mes deux passions pour la nature et la cuisine saine », explique le fondateur Jean-Patrick Scheepers « Nous avons à présent démontré la pertinence du modèle économique et nous voyons grand pour Peas&Love avec une prévision de 4000m2 de fermes au premier semestre 2018 répartis entre Bruxelles et Paris, avant de nous étendre dans toute la France et à Berlin pour 2019.

Peas&Love comment ça marche ? 

Devenir fermier urbain est assez simple et au départ tout se fait en deux coup de clics. Il vous suffit de choisir votre ferme, le nombre de parcelles que vous voulez louer et de remplir vos coordonnées personnelles dans le formulaire.

Vous avez ensuite accès à votre espace privé dans lequel vous retrouvez toutes les informations dont vous avez besoin pour profiter de votre parcelle, comme vos données personnelles et de paiement, votre plan de récolte, les horaires de votre ferme potagère ainsi que toutes les opérations de culture effectuées par le Community Farmer sur votre parcelle de potager qu’il entretient (fonctionnalités prévues à partir du 1er mai 2018). Le Community Farmer vous accompagne tout au long de l’année pour que vous puissiez profiter au maximum de la parcelle de potager qu’il entretient pour vous.

Afin de sélectionner votre parcelle de potager, votre Community Farmer vous propose un rendez-vous pendant lequel vous faites sa connaissance, vous prenez note des horaires d’ouverture, des règles que vous partagez dans votre ferme potagère et vous choisissez la parcelle qui vous plait.

Ensuite libre à vous de venir profiter de votre mini potager pendant les heures d’ouverture et récolter vos fruits, légumes, salades, fleurs comestibles et herbes aromatiques.

Si vous en avez envie, vous participez à des ateliers de partage de connaissance, des formations et des conférences.

La saison commence le premier mai et se termine le 30 avril. Si il y a de la place, vous pouvez vous inscrire jusqu’au 30 juin, date finale de clôture pour la saison.

Votre abonnement coûte entre 34 et 38 euros par mois suivant la formule retenue et un droit d’entrée de 100 euros par parcelle la première année.

L’aventure potagère vous tente ? C’est par ici ->Peas&Love 

COMMENTAIRES