« Nature 2050 » ou comment préserver la biodiversité du Grand Paris

« Nature 2050 » ou comment préserver la biodiversité du Grand Paris

« Nature 2050 – Métropole du Grand Paris » est un appel à projet lancé conjointement par CDC Biodiversité et la Métropole du Grand Paris le 18 février

« Nexity non profit » signe une convention avec l’ANAH
Le bureau est mort, vive « l’immeuble partagé à vocation tertiaire » !
Comment réveiller le foncier qui dort ?

« Nature 2050 – Métropole du Grand Paris » est un appel à projet lancé conjointement par CDC Biodiversité et la Métropole du Grand Paris le 18 février 2019. Ce concours a pour objectif de préserver la biodiversité sur le territoire grand-parisien.

La Métropole du Grand Paris (MGP) et CDC Biodiversité – filiale du groupe Caisse des dépôts – ont lancé, en février dernier, l’appel à projet « Nature 2050 – Métropole du Grand Paris ». Collectivités, associations et citoyens du territoire sont invités à monter ensemble des projets visant à « protéger, connecter, restaurer » la biodiversité dans le contexte actuel du changement climatique.

En ville, la végétalisation des toitures ou encore la suppression du goudron en faveur de la pleine terre pourraient faire partie des solutions proposées. Dans les zones plus agricoles pourraient être envisagées restaurations de cours d’eau et plantations d’arbres ou de haies. Quel que soit le projet des communes, il doit pouvoir être mis en œuvre durant les trente années à venir et permettre de pallier différents risques tels que les inondations ou la disparition de certains écosystèmes.

Un financement public-privé

La MGP s’est engagée à octroyer un million d’euros aux projets lauréats. Les entreprises sont également invitées à participer financièrement à « Nature 2050 ». Une occasion pour elles de contribuer au retour de la nature en ville. Les fonds récoltés seront ainsi directement injectés dans les projets. Les dossiers de candidatures doivent être remis avant le 19 avril 2019. Les lauréats, quant à eux, seront désignés en juin 2019. À noter que le projet « Nature 2050 » a été initialement lancé à l’échelle nationale en 2016. À ce jour, 25 projets sur plus de 600 hectares ont été réalisés, financés par une trentaine d’entreprises.

Crédit photo : DR