La MGP s’engage pour des centres-villes revitalisés

La MGP s’engage pour des centres-villes revitalisés

Une enveloppe de 5 millions d’euros à répartir selon les besoins identifiés de 131 communes

La Métropole se dévoile dans un film
Michel PLATERO nommé Président de la Chambre FNAIM du Grand Paris
La Métropole tend le micro aux habitants

Un peu partout, les petits commerces ont bien du mal à résister à l’essor de la vente en ligne et des grandes surfaces. Pour lutter contre le phénomène, la Métropole du Grand Paris débloque 5 millions d’euros qui pourraient être consacrés à l’amélioration du stationnement, à l’embellissement du cadre urbain ou encore à la préemption des baux commerciaux.

Essor de l’e-commerce, explosion des centres commerciaux, difficulté d’accès et parkings insuffisants… La vie commerciale dans les centres-villes se meurt et chacun connaît ses assassins. La région parisienne n’échappe pas au phénomène.

D’où la volonté de la Métropole du Grand Paris (MGP), à la suite du gouvernement et de son plan de sauvetage des « cœurs de villes » petites et moyennes, de s’engager aux côtés des maires de la métropole dans le même objectif : « Il faut que les centres retrouvent leur dynamisme, retrouvent leur vie », souligne Patrick Ollier, président de la MGP. « Ce sont eux les piliers de l’activité économique et le cadre naturel des services de proximité. »

La méthode ? La mise à disposition des 131 maires d’une « boîte à outils » et d’une enveloppe de 5 millions d’euros à répartir selon les besoins identifiés …

Découvrez la totalité de cet article dans le numéro 21 d’Objectif Grand Paris en kiosques dès le 10 Mars

COMMENTAIRES