Les mesures d’accompagnement des transactions locatives de bureaux en IDF en baisse

Les mesures d’accompagnement des transactions locatives de bureaux en IDF en baisse

Le niveau moyen des mesures d’accompagnement des transactions locatives de bureaux* de plus de 1 000 m² en Île-de-France a reculé au cours du T1 2018

Contrats financiers État/Collectivités : France urbaine vigilante sur les modalités de la contractualisation
Les 7 propositions de la cour des comptes sur l’organisation territoriale en région Île-de-France
La RATP investira 1,740 Md€ en Île-de-France en 2018

Le niveau moyen des mesures d’accompagnement des transactions locatives de bureaux* de plus de 1 000 m² en Île-de-France a reculé au cours du T1 2018 pour atteindre 20,7 % (-1,1 point par rapport au T4 2017) selon le GIE ImmoStat

Les transactions de bureaux supérieures à 5 000 m² continuent à bénéficier d’un accompagnement plus important
par rapport aux autres avec un différentiel de +0,4 point au T1 2018.

Dans le même temps, la durée ferme moyenne des transactions de plus 5 000 m² atteint en moyenne 8,6 ans (-6 % en un an) au T1 2018 et 6,1 ans (+3 % en un an) pour celles de 1 000 à 5 000 m². Le taux moyen des mesures d’accompagnement varie d’un secteur de marché à l’autre, de 10,3 % dans Paris Nord Est à 26,7 % à La Défense.

Parmi les évolutions les plus importantes du trimestre, on observe une baisse des accompagnements de -4,5 points dans Paris Nord Est.

Les informations utilisées dans le calcul de l’indicateur se basent sur les transactions réalisées par les membres du GIE. Ceci permet d’atteindre une couverture sans équivalent de 72 % de la demande placée constatée sur les locations de plus de 1 000 m² au cours des 12 derniers mois (74 % pour les locations de plus de 5 000 m²).

Pour aller plus loin : voir les statistiques

* Le taux d’accompagnement

Le taux d’accompagnement représente le poids de ces aménagements par rapport au revenu total qui serait obtenu au prix de loyer facial sur la durée ferme du bail.

Le taux d’accompagnement s’appuie sur trois formes de remise :

  • les franchises de loyers,
  • les travaux,
  • les loyers progressifs.

Le taux d’accompagnement n’est calculé que sur des transactions locatives d’au moins 1 000m². A l’exception du taux pour l’ensemble de l’Ile-de-France qui est pondéré par les surfaces, le taux d’accompagnement moyen calculé par zone, secteur ou segment est une moyenne simple des transactions recensées. Chaque trimestre le taux est recalculé sur la période des 12 derniers mois.


Qu’est ce que le GIE ImmoStat ?

ImmoStat est un Groupement d’Intérêt Economique (GIE) créé en 2001 par les principaux conseils en immobilier d’entreprise : BNP Paribas Real Estate, CBRE, JLL et Cushman & Wakefield. Chaque membre apporte au GIE ses propres informations ce qui permet de construire une vision presque exhaustive des marchés immobiliers en Ile-de-France. Grâce à ses règles communes de traitement, le GIE ImmoStat restitue des informations harmonisées à ses membres et fournit des statistiques homogènes sur l’offre, la demande et les prix aux acteurs de l’immobilier, qu’ils soient utilisateurs ou investisseurs. Cette initiative originale renforce la lisibilité du marché et dote l’Ile-de-France d’un véritable organe de place qui contribue à son attractivité à l’international. Avec une gestion et une administration indépendante, le GIE ImmoStat est entièrement neutre et veille à maintenir la confidentialité des informations détenues par ses membres, notamment pour ce qui concerne l’identité des parties. L’indicateur ne tient compte que des baux nouvellement signés pour une durée supérieure à 12 mois. A ce titre, les renégociations de bail et les ventes réalisées auprès des locataires déjà en place sont exclues.


 

COMMENTAIRES