Les Journées du Patrimoine 2018 ou l’art du partage

Les Journées du Patrimoine 2018 ou l’art du partage

Cette année les Journées Européennes du Patrimoine auront lieu les 15 et 16 septembre avec pour thème national : l'Année européenne du patrimoine cult

La gare de Denfert-Rochereau devient un modèle de biodiversité urbaine
Lifi : quand la lumière surfe sur le numérique
Les Bluebus sur la chaussée parisienne

Cette année les Journées Européennes du Patrimoine auront lieu les 15 et 16 septembre avec pour thème national : l’Année européenne du patrimoine culturel et l’art du partage.

Europe, partage et culture, 3 fils rouges qui conduisent à découvrir institutions, musées ou domaines privés souvent fermés au grand public. 48 h pour arpenter des sites exceptionnels auxquels  vous n’aurez plus accès pour un certain nombre d’entre eux passées ces 2 dates. Au total, plus de 17 000 monuments seront ouverts au public et plus de 26 000 animations autour de la jeunesse et du patrimoine seront proposées en métropole et dans les outre-mer.

A vos agendas et faites votre choix !

Parmi tous les ouvertures en Île-de -rance notre choix s’est porté vers celles dites “exceptionnelles” -autrement dit des lieux uniquement ouvert pour les journées du patrimoine – mais également pour premières participations.

Entrez dans le monde feutré de la diplomatie 

A défaut de réception et de chocolats, plusieurs ambassades étrangères ouvrent leurs portes cette année pour la premières fois. Les ambassades d’Italie, de Finlande, de la République Tchèque, du Portugal et de l’Australie seront ouvertes et dans certaines d’entre elles vous serez accueillis par l’Ambassadeur lui même.

Ouverture exceptionnelle des Maisons européennes

Plusieurs maisons européennes vous accueilleront parmi lesquelles : le Collège franco-britannique qui proposera une visite commentée par son directeur ; la Maison du Portugal qui programmera un concert de piano et donnera à voir une exposition appelé « Voyage dans la chambre noire » ; la Maison des étudiants suédois vous fera découvrir une exposition sur son histoire ; la Maison de l’Italie ouvrira ses portes pour des visites libres ; le Colegio de España proposera, quant à lui, une exposition et une conférence autour de la Médina Azahara, cité espagnole dont les vestiges viennent d’être inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité. La Maison de l’Europe de Paris ouvrira également grand ses portes pendant tout le week-end et proposera des visites et des animations culturelles.

Réalisations d’architectes et d’artistes contemporains européens

La Fondation Jérôme Seydoux-Pathé, réalisation de l’architecte italien Renzo Piano sera en accès gratuit exceptionnel avec une visite libre de l’ensemble de l’édifice et de ses espaces d’exposition. La Maison et atelier de Philolaos vous invitera à découvrir l’œuvre exceptionnelle et l’univers du sculpteur.

De l’abri anti-aérien au domaine des gueules cassées 

Pour les passionnés d’histoire des dernières guerres, l’abri anti-aérien de Bois-Colombes sous la place de la république sera exceptionnellement ouvert au public. Il mesure 97 mètres, possédait 3 accès par escalier et pouvait accueillir 388 adultes ou 485 enfants. Il s’agit d’un témoignage précieux sur la vie à l’époque et sur les bombardements qui ont touché la ville. Le Domaine des Gueules cassées situé en Seine-et-Marne participera pour la première fois aux journées du patrimoine, le château de Moussy fut la demeure historique des « Gueules cassées ». C’est en effet dans ce domaine que les grands mutilés de la face de la Première Guerre mondiale venaient en convalescence entre chacune des multiples interventions chirurgicales qu’ils avaient à subir pour retrouver un visage. Le château accueillit ensuite les blessés de la Seconde Guerre mondiale, puis d’Indochine et enfin d’Algérie. C’est en ces lieux que, dès les années 70, l’Union des « Gueules cassées », fondatrice de la Loterie nationale qui à l’origine devait servir à secourir les invalides de guerre et les anciens combattants, a créé le premier centre informatique du Loto national.

Le monde des arts et de la mode

Comme chaque année la Comédie Française, l’Institut de France, la Biennale Paris (le plus grand musée éphémère du monde) seront accessibles gratuitement jusqu’à très tard le soir et pour la première fois les Maisons Chloé et Lancel dévoilent leurs secrets de fabrication.

Des journées également spirituelles

A noter pour cette édition 2018 plusieurs lieux spirituels ouvrent leur portes de manière exceptionnelle.  La Colonie dans les Yvelines qui prônait le « bonheur social » dans une société libre et harmonieuse est une rare représentante d’un projet de « phalanstère ». Métamorphosée depuis 1832, la Colonie fonctionne de nos jours comme une résidence de week-end partagée entre 15 familles, qui perpétuent un art de vivre en groupe. Son organisation repose sur un modèle éprouvé, où les responsabilités sont partagées, de nombreuses activités faites en commun et les générations mélangées. Le silence sera de mise pour visiter le Skit (monastère) du Saint-Esprit dans les Yvelines qui est un lieu d’ermitage monastique orthodoxe russe et le plus ancien Skit encore en activité. Enfin la Pagode Tinh Tam, pagode culturelle bouddhique et lieu de culte toujours en activité ouvrira ses portes dans le plus grand esprit zen.

La RATP toujours très engagée

Comme chaque année, la RATP a mis les bouchées doubles pour faire découvrir l’envers du décor ! C’est pour les voyageurs l’occasion de renouveler leur regard sur leurs espaces de transports quotidiens, de découvrir des anecdotes sur l’histoire de la création du métro et de mieux comprendre l’évolution du profil des lignes et du matériel roulant et les choix architecturaux qui y ont présidé d’effectuer une Balades parisiennes en bus de légende

Pour la première fois le poste de commandement centralisé de la ligne 14 ouvrira ses portes et dévoilera ses coulisses. Une visite pour comprendre le fonctionnement de la 1re ligne de métro 100% automatique et ses prolongements en cours.

Enfin pour la troisième année consécutive, la RATP propose un Escape Game grandeur nature au cœur de sa collection de rames et d’autobus. « L’Enquête du M » investit en effet la fascinante réserve de véhicules située dans une ancienne gare de tri postal à Villeneuve-Saint-Georges. Grâce à ce jeu de piste mêlant évolution technologique et impact du métro sur les modes de vie, le visiteur aura 90 minutes pour découvrir ou redécouvrir un siècle d’histoire !

Sachez enfin que pour cette édition 2018, la manifestation s’élargira au vendredi 14 sur l’ensemble du territoire national afin de favoriser l’accès au patrimoine du jeune public scolaire.

→ Découvrez le programme en Île-de-France (attention certaines visites nécessitent une inscription au préalable)

COMMENTAIRES