Le projet de rénovation de la gare du Nord abandonné

Le projet de rénovation de la gare du Nord abandonné

Une gare du Nord flambant neuve était attendue pour 2024, juste avant le coup d’envoi des Jeux Olympiques de Paris. Mais ça, c’était avant… SNCF Gares

L’Atelier international du Grand Paris lance son appel à candidatures
Maison internationale de séjour : la jeunesse à l’honneur
Le tourisme francilien dans la tourmente

Une gare du Nord flambant neuve était attendue pour 2024, juste avant le coup d’envoi des Jeux Olympiques de Paris. Mais ça, c’était avant… SNCF Gares & Connexions a mis fin au contrat de concession qui la liait avec Ceetrus, filiale immobilière du groupe Auchan.

Ceetrus avait été retenu en 2018, sur appel d’offres, pour faire partie de la société porteuse du projet de rénovation, baptisé StatioNord. Actionnaire majoritaire, Ceetrus avait pour mission de « financer, concevoir, réaliser et exploiter les commerces en Gare du Nord pour une durée de 46 ans », indique, dans un communiqué, SNCF Gares & Connexions.

Il était notamment prévu la réalisation d’un nouveau hall de départ, la création d’une nouvelle façade Est sur la ville, des espaces de circulation passant de 30 000 à 60 000 mètres carrés, 45 000 mètres carrés de commerces et restaurants, des espaces de co-working, de spectacles et de bureaux, ou encore un parc de 11 000 mètres carrés en toiture. De quoi nettement améliorer les conditions de circulation des 700 000 voyageurs/jour qui fréquente la première gare d’Europe.

Livraison avec deux ans de retard

Un programme trop ambitieux pour Ceetrus ? Il faut croire. Ceetrus a informé SNCF Gares & Connexions de l’augmentation du montant des travaux, qui est passé de 389 à 750 millions d’euros, soit une enveloppe globale du projet s’élevant à 1,5 milliard d’euros. Côté livraison, la date de fin du chantier annoncée par Ceetrus a été repoussée de deux ans, soit 2026. Enfin « des perturbations sévères du trafic et de l’environnement de la gare » étaient inévitables, toujours d’après Ceetrus. Verdict de SNCF Gares & Connexions :  StatioNord n’a pas respecté l’« équilibre économique, le calendrier et les modalités de réalisation des travaux ».

La sentence est sans appel : SNCF Gares & Connexions parle de « défaillance grave » et annonce la « déchéance » de son concessionnaire.

Quelle suite pour la Gare du Nord ? Un nouveau projet de transformation est en cours d’élaboration au sein de SNCF Gares & Connexions, qui espère pouvoir offrir une gare améliorée dès 2023, à temps pour la coupe du monde de Rugby qui se déroulera en France.

 

Crédit photo : Carl Campbell.