L’association Axe Seine en marche

L’association Axe Seine en marche

Le Grand Paris jusqu’au Havre, bientôt une réalité ? C’est, en tout cas, ce qu’espèrent les initiateurs de l’association Axe Seine. Le 7 juillet dern

Vitry-sur-Seine : quand l’art habille l’espace public
La revanche de l’Est parisien
La Métropole du Grand Paris fait son entrée au Salon des maires

Le Grand Paris jusqu’au Havre, bientôt une réalité ? C’est, en tout cas, ce qu’espèrent les initiateurs de l’association Axe Seine.

Le 7 juillet dernier, Sébastien Lecornu, Pierre Bédier, Arnaud Bazin, Pascal Martin et Patrick Devedjian, respectivement présidents des départements de l’Eure, des Yvelines, du Val-d’Oise, de la Seine-Maritime et des Hauts-de-Seine, ont présenté les ambitions de la nouvelle association Axe Seine. « La Seine est le fil qui relie nos cinq départements. En plus d’accompagner le quotidien de nos 6 millions d’habitants, elle participe au développement d’activités économiques et agricoles. Aujourd’hui, nous sommes prêts à lui donner une nouvelle impulsion », déclare Patrick Devedjian.

Des actions avaient déjà été mises en place bien avant la naissance de l’association. Si, dans les Hauts-de-Seine, le réaménagement des berges est sur le point de s’achever au profit des habitants et des touristes, dans le Val-d’Oise, de nouvelles filières dans les domaines de l’innovation et de la mobilité voient le jour à l’université de Cergy-Pontoise.

Croisières fluviales et liaisons douces

À présent, il s’agit pour les cinq territoires de coordonner leurs réflexions pour « ouvrir la Métropole au monde ». Parmi les pistes de travail d’ores et déjà arrêtées : la construction d’une offre commune en matière de croisière fluviale, l’élaboration de liaisons douces sur toute la vallée de la Seine ou encore la mobilisation des friches en bord de fleuve pour l’implantation d’activités économiques.

Le Conseil d’administration de l’association, qui compte sur la participation d’acteurs privés comme Haropa et Voies navigables de France, devrait se réunir au minimum deux fois par an. La première présidence d’un an est assurée par Pierre Bédier. Plus d’informations sur le site internet de l’association.

Ci-dessus, Marie-Célie Guillaume (Vice-présidente du Conseil départemental des Yvelines), Patrick Devedjian, (Président du Conseil départemental des Hauts-de-Seine), Sébastien Lecornu, (Président du Conseil départemental de l’Eure), Pascal Martin, (Président du Conseil départemental de la Seine-Maritime) et Arnaud Bazin, (Président du Conseil départemental du Val d’Oise). Crédit : CDVO.

COMMENTAIRES