Lancement des « Apéros du Grand Paris Express »

Lancement des « Apéros du Grand Paris Express »

Dans le cadre de la première Biennale d’architecture et de paysage d’Île-de-France qui se tient à Versailles jusqu’au 13 juillet 2019, le pavillon « H

Renzo Piano, secrets de fabrique
Le Salon Emmaüs de retour à Paris
Coup de coeur : Sombras Caidas et son Flamenco !

Dans le cadre de la première Biennale d’architecture et de paysage d’Île-de-France qui se tient à Versailles jusqu’au 13 juillet 2019, le pavillon « Horizon 2030 » expose les projets du Grand Paris Express. Pour la première fois, le public peut découvrir, sur la friche du bâtiment de l’ancienne poste centrale, les maquettes et perspectives des 68 nouvelles gares. En ce même lieu, la Société du Grand Paris, aménageur du futur métro, organise un cycle de cinq débats intitulé les « Apéros du Grand Paris Express ». Tous les samedi après-midi, à partir du 18 mai, ces rencontres ouvertes au public et en accès libre permettront aux architectes, paysagistes, designers et chercheurs impliqués dans la construction des gares de prendre la parole.  

Retrouvez ci-dessous le programme :

Samedi 18 mai de 16h00 à 17h30 « Pour en finir avec l’urbanisation sauvage » : comment accueillir de plus en plus de citadins tout en préservant nos terres agricoles ?

Samedi 25 mai de 17h00 à 18h30 « Dessine-moi Versailles en 2030 » : ce que la future gare du Grand Paris à Versailles-Chantiers et la ligne 18 vont changer au quotidien des Versaillais.

Samedi 15 juin de 17h00 à 18h30 « Les dessous des cartes (du Grand Paris) » : quelles cartographies pour incarner cette nouvelle géographie à la fois physique et mentale ?

Samedi 22 juin de 17h00 à 18h30 « Dessine-moi la ville verte de demain » : comment protéger la biodiversité et les paysages urbains ?

Samedi 29 juin de 17h00 à 18h30 « Grands projets et utopies urbaines du Grand Paris : 200 ans d’histoire » : deux siècles d’histoire des transports qui reflètent l’évolution de nos rêves et nos modes de vie collectifs.

 

Ci-dessus une perspective de la gare Antonypôle

© Société du Grand Paris / Ateliers 2/3/4