La Région Île-de-France s’engage pour la réhabilitation du Théâtre des Amandiers à Nanterre

La Région Île-de-France s’engage pour la réhabilitation du Théâtre des Amandiers à Nanterre

Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France, et Agnès Evren, Vice-présidente chargée de la Culture, du Patrimoine et de la Création, annon

Nanterre ou l’adieu aux années 60
Nanterre la ville-mosaïque contre-attaque
Paris La Défense à la recherche d’un souffle nouveau

Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France, et Agnès Evren, Vice-présidente chargée de la Culture, du Patrimoine et de la Création, annoncent la participation de la Région pour la réhabilitation du Centre dramatique national (CDN) des Amandiers à Nanterre.

Lors du comité de pilotage décisionnel qui a réuni le 12 avril l’ensemble des partenaires (la Ville de Nanterre, l’État et le Département des Hauts-de-Seine), la Région a annoncé qu’elle participera à hauteur de 6 M€ à cette réhabilitation, dont le coût global est estimé entre 30 et 40 M€. Cette subvention exceptionnelle s’inscrit dans le cadre de sa stratégie ambitieuse d’investissement culturel.

Le CDN des Amandiers à Nanterre, dirigé par Philippe Quesne, est l’un des théâtres les plus emblématiques de la région. Symbole de la décentralisation culturelle et lieu unique de création cher à Patrice Chéreau, il est aussi un outil exceptionnel dans le paysage des théâtres franciliens. Il possède, en effet, un très grand plateau, plusieurs salles, des espaces de répétition, un atelier de construction de décors, une librairie et un bar-restaurant.

Construit dans les années 1970, l’équipement n’a jamais été rénové. Des travaux sont aujourd’hui nécessaires pour réhabiliter le site, améliorer son accessibilité, mettre aux normes les installations techniques et sécuriser l’enveloppe du bâtiment. L’occasion aussi de repenser l’inscription de l’équipement dans son environnement proche et son rapport au territoire.

Afin de créer les conditions du développement des pratiques culturelles sur l’ensemble du territoire et pour tous les Franciliens, Valérie Pécresse et Agnès Evren ont simplifié et renforcé le dispositif d’aides à l’investissement culturel en novembre 2017. Cette nouvelle politique a pour objectif de rééquilibrer la répartition des équipements culturels, dans une logique d’inclusion, de proximité territoriale et de lutte contre les disparités.

La Région Île-de-France soutient également les projets du CDN à travers son dispositif de Permanence Artistique et Culturelle (PAC) pour un montant de 65 000 € par an.

COMMENTAIRES