La Métropole lutte contre la précarité numérique

La Métropole lutte contre la précarité numérique

Grâce à l’obtention de « pass numériques » financés par la Métropole et par l’Etat, les habitants du Grand Paris peuvent, depuis le 22 juillet 2019, b

Aéro-Seine : une « flaque climatique » pour rafraîchir Paris
Immochan maintient le projet d’EuropaCity
Les indispensables chiffres clefs de la région Île-de-France

Grâce à l’obtention de « pass numériques » financés par la Métropole et par l’Etat, les habitants du Grand Paris peuvent, depuis le 22 juillet 2019, bénéficier de formations aux outils digitaux.

Près d’un quart des Français (23%) se sentent « mal à l’aise avec le numérique » : c’est ce que révélait en juin dernier une étude sur l’illettrisme numérique présentée par le Syndicat de la presse sociale. Or, de plus en plus de démarches (accès aux soins, aux prestations sociales, à l’emploi, aux services bancaires, etc.) se font sur internet… exposant ainsi un grand nombre de citoyens en précarité numérique à un risque d’exclusion.  

Pour remédier à ce problème, la Métropole du Grand Paris (MGP) déploie, depuis le 22 juillet 2019, des « pass numériques » sur le territoire métropolitain. Créés par l’Etat, ces « pass », sortes de chèques conçus sur le modèle des titres-restaurant, donnent accès à des services d’accompagnement : assistance aux démarches en ligne, envoi de courrier, traitement de texte etc. Distribués dans des structures telles que les Centres communaux d’action sociale (CCAS), les Maisons des jeunes ou encore les Maisons de la culture, ces coupons peuvent être échangés contre des formations aux outils digitaux dans les lieux labellisés. Cette aide est principalement destinée aux personnes en situation de précarité numérique telles que les seniors, les personnes isolées et les personnes allophones (dont la langue maternelle n’est pas le français).

Le coût de déploiement de ces « pass » est estimé à environ deux millions d’euros, dont un peu plus de la moitié est apportée par la Métropole. Le reste, soit 45% du montant total, sera financé par l’Etat dans le cadre de l’appel à projet « déploiement des pass numériques » lancé en mars dernier et dont la Métropole du Grand Paris est l’une des 48 collectivités lauréates.

Reste à informer le plus largement possible de l’existence de ces « pass numériques »… Une tâche qui semble compliquée dès lors que l’on s’adresse justement à des personnes peu présentes sur les canaux d’information et de communication actuels.