La Métropole du Grand Paris lance le SCoT

La Métropole du Grand Paris lance le SCoT

A l’issue du Bureau métropolitain du 15 mai 2018, Patrick OLLIER, Président de la Métropole du Grand Paris, a lancé avec élus et partenaires le dispos

Patrick Ollier à la rencontre d’Est Ensemble
La Métropole se dévoile dans un film
Michel PLATERO nommé Président de la Chambre FNAIM du Grand Paris

A l’issue du Bureau métropolitain du 15 mai 2018, Patrick OLLIER, Président de la Métropole du Grand Paris, a lancé avec élus et partenaires le dispositif de concertation dans le cadre du Schéma de Cohérence Territoriale en inaugurant le « Bus du SCoT » devant le siège de la Métropole du Grand Paris.

Avec ce bus, la Métropole va à la rencontre des métropolitains sur l’ensemble du territoire.

Lancement du dispositif de concertation sur le Schéma de Cohérence Territoriale métropolitain – SCoT

Le 23 juin dernier, le Conseil métropolitain a approuvé à l’unanimité le lancement de la procédure d’élaboration du SCoT puis l’Assemblée des Maires de la Métropole du 5 avril dernier a validé le dispositif de concertation.

Le SCOT métropolitain constitue le cadre de référence de la planification stratégique métropolitaine. C’est également l’instrument de mise en cohérence de l’ensemble des politiques métropolitaines en cours d’élaboration. Les travaux du SCoT sont conduits, sous la responsabilité de Georges SIFFREDI, VicePrésident délégué à l’Aménagement du Territoire Métropolitain, par Ivan ITZKOVITCH, animateur du Comité de pilotage réunissant Jacques J.P. MARTIN, Président de la Commission Projet métropolitain, Philippe MONGES, Président de la Commission Aménagement, et les Présidents des groupes politiques.

En tant que de besoin, le Comité de pilotage sera élargi aux Présidents de Territoires et Présidents d’EPCI limitrophes.

L’objectif étant de tenir un calendrier ambitieux d’ici 2020 d’autant que c’est la première fois en France qu’un tel document est élaboré pour 7,2 million d’habitants.

Plusieurs élus étaient présents aux côtés de Patrick OLLIER pour cet évènement : André SANTINI, VicePrésident délégué à la Stratégie Economique, Manuel AESCHLIMANN, Vice-Président délégué à la Communication et à l’Information citoyenne, Daniel BREUILLER, Vice-Président délégué à la mise en valeur du Patrimoine naturel et paysager, à la Politique de la nature et à l’Agriculture en ville, Daniel Georges COURTOIS, Vice-Président délégué au Numérique et à la Métropole Intelligente, Xavier LEMOINE, Vice-Président délégué à l’Economie circulaire, à l’Economie collaborative et à l’Economie sociale et solidaire, Jean-Pierre BARNAUD, Vice-Président délégué aux Mobilités et circulations douces, Denis CAHENZLI, Vice-Président délégué à l’Amélioration du parc immobilier bâti, à la Réhabilitation et à la Résorption de l’habitat insalubre, Patrick BEAUDOUIN, Vice-Président délégué à la promotion et au développement du tourisme, Valérie MAYER BLIMONT, conseillère métropolitaine déléguée auprès du Président, William DELANNOY, conseiller métropolitain délégué aux services et commerces de proximité, Geoffroy BOULARD, conseiller métropolitain délégué aux Affaires générales et administratives, Nathalie FANFANT, conseillère métropolitaine et Yves CONTASSOT, Président du groupe écologistes et citoyens ;

Le Schéma de Cohérence Territoriale métropolitain se décline autour d’actions et d’outils de dialogue avec l’ensemble des acteurs concernés et des habitants métropolitains.

Un dispositif de concertation grand public

  • Le bus du SCoT avec ses divers outils de concertation : une borne numérique permettant le recueil des témoignages des métropolitains via un enregistrement filmé ; une boîte à idées pour recueillir les avis des métropolitains ainsi que leurs points de vue sur la Métropole et le SCoT ; un film pédagogique sur le SCoT métropolitain ; une exposition ; la synthèse du diagnostic provisoire du SCoT pour consultation ; ainsi qu’une carte au sol de l’ensemble du territoire métropolitain.
  • Une plateforme numérique qui permet à chacun de comprendre les enjeux du SCoT et de contribuer via un forum participatif dédié.
  • Une exposition itinérante à disposition des 131 communes et des 12 territoires.
  • Des réunions publiques prévues au second semestre 2018.

« Le succès de la démarche repose sur la mobilisation des acteurs du territoire métropolitain, au premier rang desquels figurent les élus des communes et des territoires ainsi que les habitants de la métropole. Nous pouvons à présent lancer le dispositif de concertation du Schéma de Cohérence Territoriale métropolitain »Patrick OLLIER.

COMMENTAIRES