La FPI France prend pour deux ans la présidence de l’association européenne des promoteurs immobiliers

La FPI France prend pour deux ans la présidence de l’association européenne des promoteurs immobiliers

L’Union Européenne des promoteurs constructeurs (UEPC) regroupe 9 associations nationales de promoteurs immobiliers (France, Grande-Bretagne, Allemagn

Vià Grand Paris, nouvelle chaîne d’informations locales
« Jardiner la ville » pour l’Exposition universelle 2025
L’Atelier international du Grand Paris lance son appel à candidatures

L’Union Européenne des promoteurs constructeurs (UEPC) regroupe 9 associations nationales de promoteurs immobiliers (France, Grande-Bretagne, Allemagne, Espagne, Belgique, Pologne, Roumanie, Norvège, Malte). Elle célèbre cette année son 60ème anniversaire.

Elle a tenu son Assemblée générale le 18 mai 2018 à Bruxelles. A cette occasion, les associations membres ont élu à leur tête, pour une durée de deux ans, la Fédération des promoteurs immobiliers de France (FPI). Ce mandat sera exercé au nom de la FPI par Marc Pigeon, ancien président national.

Cette présidence revêt un intérêt stratégique pour tout le secteur de la construction, car si le logement n’est pas une compétence de l’Union européenne, nombre de textes adoptés et de décisions prises dans le cadre de politiques sectorielles ont un impact direct sur les marchés nationaux de l’immobilier neuf :

  • Fiscalité (ex : taux de TVA pour le logement social ou l’accession sociale à la propriété)
  • Environnement (ex : procédures de concertation sur les projets d’aménagement urbain, protection de la biodiversité)
  • Energie (ex : définition d’objectifs contraignants de performance thermique des logements, règles d’équipement des immeubles en bornes de recharge pour véhicules électriques)
  • Aides d’Etat (ex : édiction des règles de concurrence entre le logement social et le logement privé)
  • Protection du consommateur (ex : harmonisation du crédit immobilier et du crédit hypothécaire)

« Dans l’exercice de la présidence de l’UEPC, et dans ses contacts avec les décideurs européens, la FPI fera prévaloir les mêmes ambitions qu’au niveau national : produire plus, mieux et moins cher ; accompagner les révolutions environnementale et numérique qui transforment le secteur ; lutter contre la surenchère normative. » commentent Alexandra François-Cuxac, Présidente de la FPI France et Marc Pigeon.

COMMENTAIRES