La Caisse des Dépôts lance la Banque des Territoires : un guichet unique pour “conseiller, financer, opérer”

La Caisse des Dépôts lance la Banque des Territoires : un guichet unique pour “conseiller, financer, opérer”

C'est en présence d’Edouard Philippe, Premier ministre, de Jacques Mézard, ministre de la cohésion des territoires, de Bruno Le Maire, ministre de l’é

Les collectivités apportent leur soutien aux Antilles
Qui veut aller loin…
État/Collectivités locales : le torchon brûle

C’est en présence d’Edouard Philippe, Premier ministre, de Jacques Mézard, ministre de la cohésion des territoires, de Bruno Le Maire, ministre de l’économie et des finances, d’Eric Lombard, directeur général de la Caisse des Dépôts et d’Olivier Sichel, directeur général adjoint de la Caisse des Dépôts que la Banque des Territoires a été officiellement inaugurée.

L’ambition de la Banque des Territoires est de servir encore mieux les clients de la Caisse des Dépôts dans tous les territoires (collectivités locales, entreprises publiques locales, organismes de logement social et professions juridiques).

Dès aujourd’hui la Banque des Territoires est opérationnelle dans son fonctionnement général et la marque « Banque des Territoires » est déployée dans les 16 directions régionales et 35 implantations territoriales. En complément de ses fonctions de directeur général adjoint de la Caisse des Dépôts, Olivier Sichel prend la direction générale de la Banque des Territoires.

Une palette d’offres sur mesure et adaptée à ses clients pour répondre à la transformation de tous les territoires

Les territoires se transforment. La Caisse des Dépôts se transforme en conséquence en rassemblant ses expertises internes à destination des territoires (conseil et ingénierie, prêts à l’habitat et au secteur public local, investissements en fonds propres, opérateur de logement social, services bancaires, consignations et dépôts spécialisés) en une structure unique : la Banque des Territoires. Celle-ci a pour objectif d’apporter plus rapidement des solutions sur mesure à tous ses clients, avec une attention particulière aux petites et moyennes collectivités. En fonction du besoin de chaque client, la Banque des Territoires peut intervenir à toutes les étapes d’un projet, en amont comme en aval.

Fédérer les différents acteurs du territoire

Elle est en capacité d’apporter en moyenne 20 Md€ par an (en moyenne : 15 Md€ de prêts au logement social, 2 Md€ en complément issus du Plan Logement, 1,5 Md€ de prêts aux collectivités locales et 1,5 Md€ d’investissements sur fonds propres) à tous les territoires, des métropoles aux territoires ruraux. Au nom de l’intérêt général, elle est la seule à pouvoir fédérer les différents acteurs des territoires et provoquer un effet d’entraînement sur des capitaux privés.

Le client est au cœur de son dispositif : l’offre est simplifiée et plus lisible, un interlocuteur unique lui est dédié, la mise en place d’une plateforme digitale facilitera les échanges, la prise de décision est décentralisée en région et est donc plus rapide.

Le client est directement associé à la structuration de la Banque des Territoires grace à une concertation en ligne ouverte sur la thématique « quelles solutions pour transformer ensemble nos territoires ? »

Lutter contre les inégalités entre les personnes et les territoires : la démonstration par la preuve !

Deux plans d’actions en faveur du logement social et des villes moyennes, d’ores et déjà opérationnels, préfigurent les solutions apportées par la Banque des Territoires pour répondre à la transformation en profondeur de l’environnement de ses clients :

  • le « Plan logement » de plus de 10 Md€ lancé en avril 2018 à destination des organismes de logement social. Il a pour objectif d’optimiser la construction et la réhabilitation des logements sociaux et de l’habitat à destination de populations spécifiques (ex : jeunes travailleurs…) et d’aider les organismes de logement social à s’adapter à la transformation de leur secteur d’activité ;
  • le programme « Action Cœur de Ville » en partenariat notamment avec l’Etat. Ce dispositif permettra de redynamiser les centres-villes des 222 villes moyennes retenues.

« Nos territoires connaissent une transformation radicale, la Caisse des Dépôts se transforme en conséquence pour mieux les servir. Lisible, agile, numérique et résolument au service de ses clients, la Banque des Territoires apportera des réponses immédiates et sur mesure à leurs besoins ».Olivier Sichel, directeur général adjoint de la Caisse des Dépôts

COMMENTAIRES