JO de Paris : 32 ouvrages en chantier, à deux ans de la livraison

JO de Paris : 32 ouvrages en chantier, à deux ans de la livraison

Une « montée en puissance ». Voici comment la Société de livraison des ouvrages olympiques (Solideo) qualifie l’année 2021. Ces douze derniers mois on

Champigny-sur-Marne : nouvelles dynamiques en centre-ville
L’ADEME Île-de-France s’engage avec la CRESS Île-de-France dans l’économie sociale et solidaire
JO Paris 2024 : les TPE-PME-ESS à l’honneur du 4e meet-up

Une « montée en puissance ». Voici comment la Société de livraison des ouvrages olympiques (Solideo) qualifie l’année 2021. Ces douze derniers mois ont été marqués par une série d’avancées en matière de construction. La Solideo s’est engagée à livrer l’ensemble des 60 ouvrages, prévus pour les Jeux olympiques de Paris, six mois avant l’été 2024 pour effectuer les tests nécessaires, soit dans deux ans. Où en est-on à ce jour ?

Deux ouvrages sont d’ores et déjà achevés : le stade nautique de Vaires-sur-Marne, prêt depuis 2019, et le centre aquatique d’Aulnay-sous-Bois, ouvert en juillet dernier. Côté construction, 32 chantiers sont ouverts. Parmi les plus imposants, on note le Village des athlètes (situé sur les communes de Saint-Denis, Saint-Ouen et L’Ile-Saint-Denis) et le Cluster des médias (à cheval entre Dugny, Le Bourget, La Courneuve), où les promoteurs se sont récemment installés pour démarrer les travaux. A Colombes, le Stade Yves-du-Manoir, déjà en fonction lors des JO de Paris 1924, est en cours de rénovation. De son côté, la Capitale a vu la pose de la première pierre de l’Arena Porte de La Chapelle (18e arr.) en octobre dernier. Début des chantiers également pour le Centre aquatique olympique à Saint-Denis, depuis novembre dernier. « L’année 2022 permettra (…) de démarrer les derniers ouvrages, à l’image de la rénovation des nombreux équipements sportifs en Ile-de-France », indique la Solideo dans un communiqué. Pour rappel, cette dernière s’appuie sur 95 % de sites existants ou temporaires pour accueillir les épreuves.

480 millions d’euros de budget pour 2022

Côté budget, près de 1 milliard d’euros a déjà été dépensé par la Solideo depuis sa création, soit 62 % de ses fonds. « A 24 mois de la livraison des ouvrages, nous tenons le budget alloué par l’Etat et les collectivités territoriales », indique la société. Pour l’année 2022, les dépenses devraient s’intensifier et être deux fois plus élevées qu’en 2021, avec 480,3 millions d’euros de budget prévisionnel. Parmi les plus gros postes de dépenses, on note le Centre aquatique olympique (77,6 millions d’euros), le Village des athlètes (52,8 millions d’euros) et le Cluster des médias (33,5 millions d’euros) sur lequel 1 500 journalistes et techniciens sont attendus.

Enfin, faciliter l’accès à l’emploi fait partie des enjeux majeurs pour des livraisons dans les temps. En 2021, près de 3 000 compagnons ont travaillé sur les chantiers olympiques. Près la moitié œuvre exclusivement sur le Village des athlètes qui s’étend sur 52 hectares, soit « le plus grand chantier mono-site de France », d’après la Solideo. En outre, la société annonce que 675 personnes ont accédé à des contrats d’insertion. Elle espère totaliser « plus de 1 000 bénéficiaires d’ici l’été 2022 ». A noter que près de 400 000 heures d’insertion ont été réalisées depuis fin 2021 (soit quatre fois plus qu’en fin 2020).

Le « jardin des prototypes »

Les entreprises, TPE-PME et structures de l’Économie sociale et solidaire (ESS), ont également répondu présentes. En 2021, elles étaient 950 à travailler aux côtés de la Solideo (soit deux fois plus qu’en 2020), ce qui représente 221,6 millions d’euros de marchés.

La Maison du projet du Village des athlètes, ouverte depuis juillet dernier boulevard Finot entre Saint-Denis et Saint-Ouen, permet de se tenir au courant de l’avancée des réalisations. D’après la Solideo, plus de 2 000 personnes se sont rendues sur place. Prochain rendez-vous : l’installation du « jardin des prototypes » au premier trimestre 2022 qui présentera des innovations prévues sur le Village.

Légende photo : Village des athlètes, novembre 2021. Crédit : SOLIDEO-DronePress.