Grand Paris Express : une opération vérité indispensable

Grand Paris Express : une opération vérité indispensable

Une tribune signée Marc Pelissier

“Le Grand Paris, l’accélération du monde” d’Alain Cluzet est le prix Haussmann 2018
Thales : la fin des tickets ?
Report ou suppression : la ligne 18 est-elle en danger ?

“Depuis plusieurs mois, l’annonce par le gouvernement d’un réexamen du projet du Grand Paris Express provoque l’émoi de nombreux élus franciliens. Mais le récent rapport de la Cour des comptes est venu confirmer la nécessité de reprendre le contrôle de ce projet. La FNAUT Île-de-France considère que les arbitrages doivent se faire dans le cadre d’une vision globale des priorités pour les transports franciliens.

Dix ans après le lancement du projet du métro du Grand Paris par Christian Blanc, 7 ans après l’accord « historique » État/Région, leurs faiblesses apparaissent au grand jour. Certes, ils ont eu le grand mérite de relancer les investissements pour les transports collectifs franciliens, notamment en mettant l’accent sur le besoin de liaisons structurantes en rocade. La FNAUT Île-de-France partage le constat que la rocade métro ligne 15 est indispensable, entre autres pour décharger le réseau existant, sachant que cette ligne sera d’autant plus efficace une fois bouclée. La ligne 14 à Orly et Pleyel est également nécessaire. En seconde priorité, la ligne 16 a aussi sa pertinence, même si elle dessert un territoire un peu moins dense. En revanche, les lignes 17 et 18, plus de 5 Md€ à elles deux pour un trafic attendu de l’ordre de 200 000 voyageurs par jour dans des secteurs très peu denses ou déjà desservis, posent clairement problème. Cela ne veut pas dire qu’il ne faut rien faire pour améliorer l’accès à Roissy ou au plateau de Saclay.

Sans parler des aspects financiers, il faut se rendre à l’évidence : les calendriers annoncés jusqu’ici n’étaient pas techniquement réalistes. Des sources officieuses indiquent que la ligne 15 Sud, pourtant la plus avancée, ne sera pas en service avant 2025. Mauvaise nouvelle mais, dans ces conditions, comment croire que plusieurs autres tronçons seront prêts pour les Jeux olympiques ? Chaque tronçon est un chantier considérable qui nécessite des compétences techniques en ingénierie et BTP qui commencent déjà à manquer. Sans compter les risques en phase travaux, comme l’illustre le récent percement du tunnel du RER A…” 

Découvrez la totalité de cet article dans le numéro 21 d’Objectif Grand Paris en kiosques dès le 10 Mars

Marc Pélissier est président de la Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports – FNAUT Île-de-France, dont les adhérents individuels et associatifs militent pour l’amélioration des transports collectifs franciliens. Reconnue par les acteurs du secteur, l’association est notamment représentée au Conseil d’administration de la RATP.

COMMENTAIRES