France Relance : 170 entreprises et collectivités soutenues par l’Ademe

France Relance : 170 entreprises et collectivités soutenues par l’Ademe

1,2 milliard d’euros. C’est le montant de l’enveloppe qu’avait donné l’Etat à l’Ademe, l’Agence de la transition écologique, en septembre 2020, dans l

L’ADEME Île-de-France s’engage avec la CRESS Île-de-France dans l’économie sociale et solidaire
Orée : sur la route de l’économie circulaire
Chaleur Fatale : la région Ile-de-France dispose d’un potentiel de 6 600 GWh

1,2 milliard d’euros. C’est le montant de l’enveloppe qu’avait donné l’Etat à l’Ademe, l’Agence de la transition écologique, en septembre 2020, dans le cadre du plan « France Relance ». Il s’agissait alors pour l’organisme de soutenir des projets portés par les entreprises, les collectivités et les associations souhaitant s’investir dans la transition écologique.

Aujourd’hui, un après France Relance, l’Ademe dresse un premier bilan de son action. L’Agence a sélectionné plus de 2 000 projets, délivrant « conseils et financements (à hauteur de 282,5 millions d’euros à date) » sur différentes thématiques, notamment la décarbonation de l’industrie, le déploiement de l’hydrogène bas carbone, le recyclage des plastiques, la gestion des déchets et l’économie circulaire, ou encore la dépollution pour la reconversion des friches. Au total, « 170 entreprises et collectivités par région en moyenne » ont été accompagnées.

En Ile-de-France par exemple, les fonds de France Relance ont permis la création du « Village du réemploi ». Il devrait prendre place à Montreuil et être opérationnel fin 2023. Cette nouvelle structure réunira « un collectif d’associations (dont ressourceries, Emmaüs, Envie, recycleries) » dans un lieu qui comprendra notamment un espace mutualisé de collecte des dons, des ateliers de revalorisation ou encore des locaux dédiés à la vente de produits de seconde main. « Avec France Relance, l’Ademe a pu aider de manière plus importance ces structures, souvent fragiles et pour lesquelles l’accessibilité du foncier est particulièrement difficile en cette région », indique Jérémie Almosni, directeur régional de l’Ademe Ile-de-France.

Des actions jusqu’en 2022

D’après l’Agence, le Village du réemploi « permettrait, entre autres, d’éviter environ 1 000 tonnes de déchets par an (…) et de créer une cinquantaine d’emplois, dont une majorité en insertion ».

Il n’est pas trop tard pour obtenir l’aide de l’Ademe. L’Agence assure que « plusieurs dispositifs seront toujours disponibles en cette rentrée 2021 ». En outre, les actions devraient se poursuivre jusqu’à la fin de l’année et continuer en 2022. « Les entreprises et les collectivités doivent se saisir des opportunités apportées par France Relance pour accélérer leur transition écologique en décarbonant leurs procédés, en renouvelant leur offre, en optimisant les ressources et ainsi mieux préparer l’avenir », conclut Arnaud Leroy, président directeur général de l’Ademe.

 

Crédit photo : Nareeta Martin.