En Île-de-France, l’aide à l’achat d’un vélo électrique connaît un franc succès

En Île-de-France, l’aide à l’achat d’un vélo électrique connaît un franc succès

S’il y en a un qui sort gagnant de la crise sanitaire, c’est bien le vélo. Il fait de plus en plus d’adeptes au détriment des transports en commun, bo

Eiffage, Razel-Bec et TSO remportent, en groupement, le lot 1 de la ligne 16, plus important lot du Grand Paris Express
La FPI France prend pour deux ans la présidence de l’association européenne des promoteurs immobiliers
Versailles-Chantiers : un quartier contemporain dans une ville historique

S’il y en a un qui sort gagnant de la crise sanitaire, c’est bien le vélo. Il fait de plus en plus d’adeptes au détriment des transports en commun, boudés par les utilisateurs. En Ile-de-France, l’autorité organisatrice a créé en février dernier une prime à l’achat d’un vélo électrique pour tous les habitants de la région. Celle-ci propose de financer 50 % du prix avec un plafond de 500 euros.

Moins d’un an après le lancement du dispositif, les résultats enregistrés vont au-delà des attentes. L’enveloppe de départ était prévue pour financer l’achat de 30 000 vélos. Or, « ce sont déjà 66 000 demandes qui ont été déposées, et on n’a pas encore passé Noël », se réjouit Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France et présidente d’Île-de-France Mobilités.

Cette prime est selon elle « un réducteur des inégalités très puissant car auparavant seule la ville de Paris offrait une aide similaire ».

La présidente de la Région Île-de-France a annoncé que cette prime serait reconduite pour 2021.