En Île-de-France, l’aide à l’achat d’un vélo électrique connaît un franc succès

En Île-de-France, l’aide à l’achat d’un vélo électrique connaît un franc succès

S’il y en a un qui sort gagnant de la crise sanitaire, c’est bien le vélo. Il fait de plus en plus d’adeptes au détriment des transports en commun, bo

Où investir dans le Grand Paris ?
Le Réseau des Maisons de l’Architecture se mobilise contre la loi Elan
Comment retrouver une souveraineté régionale ?

S’il y en a un qui sort gagnant de la crise sanitaire, c’est bien le vélo. Il fait de plus en plus d’adeptes au détriment des transports en commun, boudés par les utilisateurs. En Ile-de-France, l’autorité organisatrice a créé en février dernier une prime à l’achat d’un vélo électrique pour tous les habitants de la région. Celle-ci propose de financer 50 % du prix avec un plafond de 500 euros.

Moins d’un an après le lancement du dispositif, les résultats enregistrés vont au-delà des attentes. L’enveloppe de départ était prévue pour financer l’achat de 30 000 vélos. Or, « ce sont déjà 66 000 demandes qui ont été déposées, et on n’a pas encore passé Noël », se réjouit Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France et présidente d’Île-de-France Mobilités.

Cette prime est selon elle « un réducteur des inégalités très puissant car auparavant seule la ville de Paris offrait une aide similaire ».

La présidente de la Région Île-de-France a annoncé que cette prime serait reconduite pour 2021.