Courbevoie renouvelle et élargit son Contrat de performance énergétique

Courbevoie renouvelle et élargit son Contrat de performance énergétique

La ville de Courbevoie renouvelle sa confiance à Dalkia en signant pour la seconde fois son Contrat de performance énergétique (CPE) pour une durée de

Les promoteurs veulent mettre le logement neuf au cœur de la relance
Mobilité, alimentation, loisirs : les résolutions des Franciliens post-Covid
La Ville de Paris lance la 6e édition du Budget participatif

La ville de Courbevoie renouvelle sa confiance à Dalkia en signant pour la seconde fois son Contrat de performance énergétique (CPE) pour une durée de 7 ans. Ambitieux, il porte sur 135 bâtiments communaux, innovant il met en œuvre des technologies novatrices à travers un spectre multi-fluides. Démonstration.

Par Sylvie Journaux

Dans le cadre de ce Contrat de performance énergétique, Dalkia assure la rénovation énergétique, l’exploitation et la maintenance de 135 bâtiments publics de la Ville, parmi lesquels crèches, gymnases, Hôtel de Ville, maison de quartier, bibliothèque, écoles, centre événementiel…  À la clé, – 27 % d’économie d’énergie sur l’électricité, – 12 % sur le gaz, – 8 % sur le chauffage urbain, – 29 % sur la consommation d’eau, soit 2 700 tonnes de CO2 évitées sur la durée du contrat !

Faire de Courbevoie une ville pilote et exemplaire en termes de transition énergétique

C’est l’ambition et la priorité de la Ville pour ses administrés qui s’était déjà lancée dans cette démarche en 2013 avec un premier CPE de 7 ans permettant de réduire de 30 % sa consommation d’énergies fossiles et de réaliser 6 % d’économies d’électricité. Plus que jamais au cœur des engagements de la municipalité, la performance énergétique prend une nouvelle dimension avec ce second CPE qui repose sur des travaux de mise en conformité, de rénovation et de remplacement des équipements énergivores. Mais aussi sur l’exploitation et la maintenance des installations de chauffage, ventilation, climatisation ou production d’eau chaude sanitaire. Grâce à l’amélioration des rendements, au repérage des déperditions, au suivi des consommations, ce CPE permet d’alléger considérablement la facture énergétique des bâtiments publics.

Avec Dalkia, l’assurance de compétencesad hoc

En s’appuyant sur la force d’un grand groupe comme Dalkia, la ville de Courbevoie s’assure des compétences pluridisciplinaires lui apportant les expertises spécifiques utiles, les moyens adaptés et l’innovation nécessaire à ce projet.

Une obligation de résultats

Le contrat s’accompagne d’une obligation de résultats sur les performances et les consommations énergétiques, conformes aux objectifs initialement fixés, avec des abaissements significatifs rapides suivis d’un plan de progrès jusqu’à la fin du CPE.

Le premier contrat multi-fluides de France

LaVille innove en élargissant le périmètre de la performance sur l’ensemble des fluides : chauffage urbain, gaz, électricité de chauffage (énergies classiques) auxquels s’ajoutent l’eau et l’éclairage,l’objectif global étant de moins consommer tout en garantissant un niveau de service et le maintien du confort pour l’usager. Pour ce faire, les 135 bâtiments concernés de la Ville seront 100 % connectés au Centre de pilotage de la performance énergétique (le DESC) de Dalkia, situé à La Défense. Objectif : permettre aux analystes énergie de Dalkia Île-de-France d’observer la signature énergétique des bâtiments, d’identifier et de proposer des axes de progrès, leur permettant ainsi de corriger les dérives, le tout à distance et de manière quasi instantanée.

Innovant, il s’appuie sur des technologies encore rares dans le secteur

La start-up d’optimisation énergétique des bâtiments Kipsum, associée à Dalkia, travaille sur une solution d’optimisation de 8 bâtiments de la Ville, dont 4 écoles, pour maximiser le confort tout en minimisant la consommation. À titre d’exemple, dans l’école Anatole France, 10 capteurs ont été installés pour mesurer la température, l’humidité et le courant électrique afin de créer le jumeau numérique qui permettra d’étudier puis d’optimiser les consommations.

Un projet citoyen d’énergie renouvelable

Sensibiliser, mobiliser les citoyens, autour de cet enjeu que représente la transition énergétique, éduquer les plus jeunes aux économies d’énergie représente également un élément majeur du CPE. À ce titre, des actions de sensibilisation seront menées dans les entreprises et les écoles. En parallèle, il s’agit pour Courbevoie de créer un parc de panneaux photovoltaïques, cofinancé par les acteurs publics et les habitants, invités en tant qu’actionnaires à s’approprier l’initiative et à contribuer aux décisions. Des études de faisabilité sont conduites avec le soutien financier de la Région sur une dizaine de bâtiments municipaux dont les toitures pourraient accueillir ces équipements.

 

3 questions à…

Stéphanie Soares conseillère municipale déléguée à la Transition énergétique 

Qu’apporte à votre ville le renouvellement du Contrat de performance énergétique ?

La Ville souhaite aller encore plus loin dans les économies d’énergie afin d’être pilote et exemplaire en matière de transition énergétique. À travers l’innovation, ce contrat multi-fluides englobe toutes les énergies dont l’eau. Un axe fort de notre politique, à la fois dans notre démarche de sobriété énergétique et de projets innovants comme le recours à l’intelligence artificielle avec notre chaudière numérique et le contrôle des consommations.

Pour quelles raisons le volet solaire de ce CPE vous tient-il particulièrement à cœur ?

Parce qu’il se construit avec les Courbevoisiens. Forts de notre expérience réussie de 2018, nous organisons un nouveau financement participatif via la création de la société Citoyenne Solaire qui financera nos panneaux solaires. Notre L’enjeu est l’appropriation locale pour une démarche et une participation citoyennes, c’est essentiel pour que cela fonctionne.

Certains bâtiments de Courbevoie sont situés au cœur de La Défense. Quel est votre positionnement par rapport aux communes environnantes ?

Par ce CPE nous voulons contribuer et inciter d’autres communes à se lancer dans cette démarche énergétique. Nous sommes conscients de la nécessité de répondre à l’urgence climatique et de viser la neutralité énergétique de la Ville à l’horizon 2050, en travaillant avec l’ensemble des acteurs, associations, collectivité et citoyens. L’objectif de cette majorité municipale est d’accroître nos économies d’énergie et la sobriété énergétique dans une dimension citoyenne de gestion de la dépense publique. C’est une démarche globale et cohérente qui irrigue l’ensemble des actions de la Ville, que ce soit en matière de développement durable, avec des actions pour lutter contre le gaspillage alimentaire, de verdissement de la ville…