Centre aquatique olympique : démarrage du chantier en 2020

Centre aquatique olympique : démarrage du chantier en 2020

Sélectionnée pour recevoir l’édition 2024 des Jeux olympiques et paralympiques, Paris avance dans l’élaboration des équipements. Patrick Ollier, prés

« L’avenir de Paris, c’est le Grand Paris »
Un mur d’escalade au Pavillon de l’Arsenal
L’Île-de-France et le sport : l’expertise de la région conforte son succès

Sélectionnée pour recevoir l’édition 2024 des Jeux olympiques et paralympiques, Paris avance dans l’élaboration des équipements.

Patrick Ollier, président de la Métropole du Grand Paris (MGP), et Isabelle Kocher, directrice générale d’ENGIE, ont signé le 15 avril 2019 un accord pour la libération du foncier nécessaire à la construction du Centre aquatique olympique. Ce bâtiment sera situé sur le site de la Plaine Saulnier à Saint-Denis. Il a été convenu que « la Métropole assumera la responsabilité des travaux de dépollution du site » et qu’ENGIE apportera « des garanties financières en cas de situations imprévues ».

Le chantier de transformation de ce site industriel devrait démarrer dès le début de l’année 2020. Il comprendra la construction du centre olympique et du franchissement piéton qui le reliera au stade de France, l’aménagement d’un quartier qui à terme accueillera 500 logements, des équipements publics et des locaux commerciaux. Selon la MGP, « cet équipement phare des Jeux de Paris 2024 sera laissé en héritage aux métropolitains et impulsera une mutation urbaine profonde du site de la Plaine Saulnier à Saint-Denis ». Affaire à suivre !

 

Ci-dessus, Isabelle Kocher, directrice générale d’ENGIE, et Patrick Ollier, président de la Métropole du Grand Paris. Crédit photo : ENGIE/Florence Galabru.