Budget : 4,9 milliards d’euros pour la Région en 2022

Budget : 4,9 milliards d’euros pour la Région en 2022

4,9 milliards d’euros. C’est le budget voté par la Région Ile-de-France pour l’année 2022. Les dépenses d’investissement et de fonctionnement affichen

Architecture & Philosophie, par SCAU Architecture
Encadrement des loyers : premier bilan
La MGP présente les actions de son projet de Pacte pour une logistique métropolitaine

4,9 milliards d’euros. C’est le budget voté par la Région Ile-de-France pour l’année 2022. Les dépenses d’investissement et de fonctionnement affichent presque des montants égaux, avec 2,7 milliards d’euros pour le premier, et 2,2 milliards d’euros pour le second. Des sommes qui serviront « notamment à consolider la relance » face à la crise sanitaire, annonce la Région.

En parallèle, la collectivité territoriale francilienne envisage une hausse des recettes (+ 6,3 % par rapport à 2021), qui ont connu une chute ces deux dernières années à la suite de la crise sanitaire. Elles devraient donc s’établir à 4,59 milliards d’euros, « soit quasiment le niveau d’avant crise », d’après la Région. Ombre au tableau : la collectivité annonce qu’elle pourrait perdre, dès 2022, près de 51 millions d’euros du fait de « la refonte du système de péréquation (mécanisme de redistribution qui vise à réduire les écarts de richesse entre les régions) ». Et de rappeler « qu’elle finance déjà 97 % de la péréquations », soit plus de 860 millions d’euros.

Sans surprise, le domaine des transports et des mobilités représente le plus gros poste d’investissements, avec 1,9 milliard d’euros. Au programme, la poursuite de la modernisation des trains et RER, mais aussi une enveloppe fléchée vers les mobilités douces, notamment la réalisation du « RER V ». Ce Réseau express régional pour vélo proposera, dès 2025, près de 9 itinéraires de 680 kilomètres pour rejoindre Paris depuis Cergy-Pontoise, Marne-la-Vallée ou encore Corbeil-Essonnes.

Brigades régionales de sécurité

Viennent ensuite les lycées, avec 984 millions d’euros. La Région compte poursuivre son plan de construction et de rénovation des établissements, avec 80 chantiers en cours. Elle met également l’accent sur les Brigades régionales de sécurité, présentes à l’intérieur et aux abords de certains établissements. Plusieurs lycées accueillent un service de brigade, mobile dans les départements limitrophes, notamment les lycées Bartholdi à Saint-Denis, Samuel-de-Champlain à Chennevières-sur-Marne ou encore Jean-Jaurès à Argenteuil.

La formation professionnelle, l’apprentissage et l’emploi représentent le troisième plus gros poste de dépenses, avec 529 millions d’euros. Ici, la Région met en avant deux dispositifs. Le Revenu jeunes actifs permet aux 18-25 ans sans emploi de bénéficier de 4 000 euros pour 6 mois, à condition qu’ils optent pour une formation dans les secteurs qui peinent à recruter (bâtiment et travaux publics, industrie, sécurité, filières sanitaires et sociales, etc.). Autre mesure : l’aide au permis de conduire pour les jeunes en insertion, qui peut aller jusqu’à 1 300 euros pour les 18-25 ans en insertion professionnelle.

« Une région zen, zan et circulaire »

A noter que l’an prochain, la Région ambitionne de concrétiser les « 192 propositions résultant de la 1ère COP (conférence climat) régionale d’Ile-de-France », organisée en 2020. Objectif : « tendre vers une région zen (zéro émission nette, ndrl.), zan (zéro artificialisation nette, ndrl.) et circulaire ». Les propositions sont réparties sous cinq grands chapitres : Se déplacer autrement / Réconcilier l’homme et la nature / Produire sobrement / Mieux se nourrir et mieux consommer / Une région zen et pilote sur le climat.

 

Répartition du budget régional 2022

Transports et mobilités : 1,9 milliard d’euros.

Lycées : 984 millions d’euros.

Formation professionnelle, apprentissage et emploi : 529 millions d’euros.

Formations sanitaires et sociales : 267 millions d’euros.

Aménagement durable, logement et renouvellement urbain : 212 millions d’euros.

Environnement et énergie : 175 millions d’euros.

Développement économique et innovation : 171 millions d’euros.

Enseignement supérieur et recherche : 132 millions d’euros.

Culture : 102 millions d’euros.

Sports et loisirs : 86 millions d’euros.

Agriculture et ruralité : 47 millions d’euros.

Solidarités, santé et famille : 39 millions d’euros.

Sécurité : 36 millions d’euros.

Tourisme : 20 millions d’euros.

Citoyenneté et jeunesse : 6 millions d’euros.

 

Crédit photo : Région Ile-de-France.