Apur | Appel à contributions | Equipements et services publics 2030

Apur | Appel à contributions | Equipements et services publics 2030

L’Atelier parisien d’urbanisme lance un appel à contribution pour la réalisation de l’étude « Equipements et services publics 2030 » afin de l’enrichi

Document APUR : le récolement général des PLU des 131 communes de la métropole est en ligne
Retrouver une approche urbaine favorable à la santé : une nouvelle étude de l’APUR
Vers une autre gestion des eaux pluviales à Paris et dans la Métropole du Grand Paris

L’Atelier parisien d’urbanisme lance un appel à contribution pour la réalisation de l’étude « Equipements et services publics 2030 » afin de l’enrichir avec des contributions de chercheurs et d’acteurs de l’urbanisme.

Dans le cadre de son programme de travail partenarial 2018, l’Atelier parisien d’urbanisme réalise une étude intitulée « Equipements et services publics 2030 » qu’il souhaite enrichir avec des contributions de chercheurs et d’acteurs de l’urbanisme.

Dans un contexte de renouveau en matière de fabrique urbaine, marqué par une évolution dans la manière de concevoir et gérer les services et équipements publics, l’étude vise à produire une base de connaissance et de réflexion et une boîte à outils destinée aux acteurs métropolitains

Le contexte et les axes de recherche

L’action publique rencontre aujourd’hui des défis nouveaux : raréfaction des moyens, montée en puissance d’acteurs non-institutionnels, urgence des enjeux sociaux et environnementaux, individualisation des modes de vie et diversification des besoins. La réflexion sur l’évolution des équipements et services publics s’inscrit dans ce contexte et invite à repenser les offres au regard des approches nouvelles en matière de fabrique urbaine.

Trois axes principaux sont retenus pour la réalisation de l’étude

  • La question des échelles territoriales et de leur articulation

Comment permettre un accès égal aux équipements et services publics à tous les métropolitains ? Comment renforcer l’offre dans les territoires les moins dotés, qui disposent de ressources plus limitées, pour qu’ils puissent bénéficier du même niveau de services ?

  • L’approche programmatique

Il s’agit de prioriser les choix des collectivités au regard du service attendu, en tenant compte des situations urbaines existantes, des contributions privées et citoyennes et des nouvelles technologies. Comment consolider l’offre existante et comment programmer l’offre future ? Comment adapter l’approche programmatique à l’évolution du système d’acteurs et aux transformations sociales économiques et techniques en cours ?

  • La question de la gestion et du financement

L’optimisation de l’offre face à la raréfaction des ressources, l’approche territoriale élargie et la volonté de mixer les publics imposent de trouver de nouveaux modèles. Comment partager le financement, la gestion et l’exploitation des équipements et services ? Plus généralement, comment mieux gérer dans le temps et l’espace l’offre existante et nouvelle ?

Calendrier de l’appel à contributions

  • Date limite de réception des propositions (résumés) : 07 juillet 2018
  • Communication des résultats par l’Atelier parisien d’urbanisme : 13 juillet 2018
  • Envoi de la contribution définitive : 15 octobre 2018
  • Présentation des contributions et du benchmark métropolitain : novembre 2018
  • Publication de l’étude : décembre 2018

⇒ Télécharger l’appel à projet 

COMMENTAIRES