À Épinay-sur-Seine, un projet de renouvellement urbain s’élabore

À  Épinay-sur-Seine, un projet de renouvellement urbain s’élabore

Le nouveau programme de renouvellement urbain (NPRU) prend la suite des programmes ANRU, avec la même finalité : reconstruire la ville sur la vi

La SGP, Île-de-France Mobilités et l’AMIF désignent les lauréats de l’appel à projets pour inventer les espaces publics autour des gares du Grand Paris Express
POLD fait ses premiers pas
La Lisière Pereire, un balcon sur la forêt de Saint-Germain-en-Laye

Le nouveau programme de renouvellement urbain (NPRU) prend la suite des programmes ANRU, avec la même finalité : reconstruire la ville sur la ville. À Épinay – sur – Seine, l’EPT Plaine Commune a fait appel à Séquano pour l’accompagner dans le montage financier de l’opération La Source – Les Presles.

Par François Jacques

Trois quartiers de la commune d’Épinay sont concernés par le nouveau programme de renouvellement urbain : Centre – ville, Orgemont et La Source – Les Presles. Ce dernier quartier est constitué de quelques îlots pavillonnaires et de larges secteurs de grands ensembles. Il souffre d’une obsolescence du bâti et de la faiblesse du maillage interne. L’EPT Plaine Commune a décidé de lancer un appel d’offres pour deux lots de prestations intellectuelles. Le premier concerne une aide au diagnostic, suivie d’un projet d’aménagement, le second un accompagnement au montage financier, remporté par Séquano.

Assistance à maîtrise d’ouvrage

Séquano a été choisi comme assistant à maîtrise d’ouvrage (AMO) pour concevoir la maquette financière ainsi que le planning de réalisation, avec tous les partenaires du projet identifiés. En effet, le projet La Source – Les Presles est multi – partenarial, plusieurs bailleurs sociaux sont propriétaires de fonciers et de logements dans le quartier. Dans une opération comme celle -ci, Séquano intervient en qualité de conseil qui accompagne la collectivité pour lui permettre de présenter un projet solide à l’approbation des autorités de l’Anru (Agence nationale de renouvellement urbain).

Un phasage indispensable

Le responsable du dossier La Source – Les Presles chez Séquano, Jérôme Chessé, nous confirme que l’étude qu’il conduit peut être vue comme une phase de développement. « Les études, explique-t-il, ne sont pas rémunérées à hauteur de l’investissement. Par contre, elles nous permettent de nous positionner. Nous souhaiterions bien – sûr être l’opérateur qui réalise le projet dans sa durée, mais n’anticipons pas car ce choix fait partie du temps d’après.» L’année 2019 va être consacrée à la finalisation de la maquette financière et à la rédaction de la convention partenariale qui engagera les collectivités, l’Anru et les partenaires bailleurs. Ensuite, à partir de 2020, les premières études opérationnelles seront lancées. Plaine Commune aura alors la possibilité de partir en concession d’aménagement, avec la désignation d’un opérateur, ou de ne s’occuper que des espaces publics en laissant les bailleurs assumer les opérations de démolition – reconstruction. Dans tous les cas, la solidité des études préalables sera un gage de réussite.