10 000 visiteurs à l’AMIF

10 000 visiteurs à l’AMIF

10 000. C'est le nombre de visiteurs qui se sont rendus au Salon de l'Association des maires d'Ile-de-France (Amif) les 28 et 29 juin dernier, au Parc

Familiariser les mairies aux réseaux sociaux
L’AMIF fait les comptes
« Le nouveau quinquennat devra faire évoluer la métropole… »

10 000. C’est le nombre de visiteurs qui se sont rendus au Salon de l’Association des maires d’Ile-de-France (Amif) les 28 et 29 juin dernier, au Parc des Expositions de Versailles (Paris 15ème). Cette 26ème édition a également permis la rencontre de 200 exposants, plus de 160 intervenants et une centaines de journalistes sur le thème « Les collectivités au coeur des transitions. »

D’après l’AMIF, toutes « se sont accordées pour dire que les collectivités sont une partie déterminante pour mettre en place des initiatives de transition écologique de proximité. » Parmi les défenseurs de cette prise de position d’après l’Association, on retrouve Stéphane Beaudet, président de l’AMIF, Christophe Béchu, Ministre délégué chargé des Collectivités territoriales, Emmanuel Grégoire, premier adjoint à la maire de Paris, Valérie Pécresse, présidente de la Région Ile-de-France ou encore Patrick Ollier, président de la Métropole du Grand Paris. Ces derniers estiment également, d’après l’AMIF, que « l’annonce d’une nouvelle baisse des financements des collectivités territoriales ne paraît ni souhaitable ni soutenable. »

Outre les traditionnels conférences, remises de trophées et signatures de convention de partenariat, le Salon a proposé de nouveaux formats, tels que le « village sport ». Objectif :  valoriser les actions des collectivités en la matière, à deux ans des Jeux olympiques de Paris. L’occasion de mettre à l’honneur des sportifs de haut niveau, comme Sofia Nabet, championne de France de boxe, Yvan Wouandji, vice-champion paralympique de cécifoot et Charles-Antoine Kouakou, champion paralympique d’athlétisme (sport adapté).

Stéphane Beaudet a conclu cette édition par ces quelques mots : « Nous avions misé sur des formats originaux tout au long du Salon et nous avons terminé par un temps festif autour des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024, en rassemblant des institutionnels mais aussi des sportifs de haut niveau, de sport adapté ou handisport qui nous ont donné une belle leçon de courage et d’abnégation ».

A lire sur le même sujet :

L’AMIF fait les comptes

Stéphane Beaudet et Jean-Philippe Dugoin-Clément candidats à la tête de l’Amif

La SGP, Île-de-France Mobilités et l’AMIF désignent les lauréats de l’appel à projets pour inventer les espaces publics autour des gares du Grand Paris Express