La Plaine de l’Ourcq récompensée pour ses occupations éphémères

La Plaine de l’Ourcq récompensée pour ses occupations éphémères

Le projet d’aménagement Plaine de l’Ourcq fait officiellement partie du Programme d’investissement d’avenir « Ville de demain » engagé par l’État. Cette démarche met en lumière des projets novateurs mêlant innovation urbaine et transition énergétique.

Le 3 juin 2016 a eu lieu la signature de la convention du Programme d’investissement d’avenir (PIA) « Ville de demain », mené par l’État, qui a alloué 933 000 euros de subventions au projet d’aménagement Plaine de l’Ourcq, une vaste opération étendue sur 28 hectares et implantée sur cinq villes (Pantin, Romainville, Noisy-le-Sec, Bobigny, Bondy). Ce projet, également inscrit dans la démarche « Ecocité » portée par le ministère de l’environnement, a été retenu pour son « développement qui favorise la reconquête du canal de l’Ourcq » et pour « l’aménagement d’espaces publics innovants incluant des occupations éphémères pour gérer le temps du projet ». Ce travail est mené depuis plusieurs mois en collaboration avec Séquano Aménagement, Est Ensemble et divers collectifs et associations implantés sur des friches ou dans d’anciens hangars industriels en attente de leur mutation.

Agriculture urbaine et spectacles de rue

« L’occupation de nombreux terrains par des activités éphémères sont un bon moyen d’ouvrir ces espaces en friche aux habitants et de donner plus de moyens aux associations », déclare Jean-François Carenco, préfet de la région Île-de-France. Parmi les structures qui bénéficieront des subventions du PIA : le Paysan Urbain, une entreprise sociale d’agriculture urbaine installée à Romainville, qui produit des micro-pousses et organise des animations autour de l’agriculture urbaine ; la compagnie Méliadès, un collectif d’artistes qui monte des spectacles de rue et crée des installations éphémères à Bondy sur le thème de l’habitat, des transports ou encore du travail ; l’association d’architecture expérimentale Bellastock qui propose aux habitants des ateliers dédiés à la pratique du réemploi des matériaux pour valoriser leur environnement. « Les premières réalisations sont innovantes, atypiques et très enracinées localement », salue Régis Pélissier, directeur régional de la Caisse des dépôts et consignations. Toutes ces associations proposeront des animations du 2 juillet au 21 août 2016 à l’occasion de L’Été du canal. Plus d’informations ICI.

Ci-dessus, Isabelle Vallentin, directrice générale de Séquano Aménagement, Gérard Cosme, président de l’Etablissement public territorial Est Ensemble, Jean-François Carenco, préfet de la région Ile-de-France, et Régis Pélissier, directeur régional de la Caisse des dépôts et consignations. Crédit photo : Est Ensemble.

COMMENTAIRES