Logement et santé mentale : un premier bilan prometteur

Logement et santé mentale : un premier bilan prometteur

Depuis 2015, l’office HLM Plaine Commune Habitat développe le programme « Logement et santé mentale » qui permet aux locataires souffrant de troubles psychiques d’accéder à un logement. À l’occasion du congrès HLM, le bailleur recevra un prix décerné par la Fédération des Office Publics de l’Habitat.

 « Logement et santé mentale », programme porté par Plaine Commune Habitat depuis 2015, vise à pallier l’isolement des locataires fragiles psychologiquement. Pour se faire, le bailleur a associé à cette initiative une équipe pluridisciplinaire constituée de deux psychiatres, un éducateur, un infirmier, de travailleurs sociaux et d’une association en charge de la gestion des baux glissants (qui a pour vocation de favoriser l’accès au logement de personnes en voie d’insertion) afin que les locataires puissent bénéficier sur place d’une prise en charge adaptée.

Plébiscité par la Fédération des Office Publics de l’Habitat, le programme se verra recevoir un prix, à l’occasion du Congrès HLM du 27 au 29 septembre à Nantes. Peu de temps auparavant, Plaine Commune Habitat avait déjà reçue reçu une subvention de 150 000 euros par la Direction interministérielle à l’hébergement et l’accès au logement dans le cadre d’un appel à projets sur l’innovation sociale.

Une année après son lancement, Plaine Commune Habitat se félicite de la mise en place d’un tel dispositif et l’objectif de 20 prises en charge par an a été dépassé : la plateforme en compte actuellement plus de 82. « Un si grand nombre de signalements nous conforte sur l’utilité de ce programme », explique Tania Berki, assistante sociale coordinatrice du projet.

Légende photo : ci-dessus, des logements collectifs réalisés dans le quartier de la Montjoie à Saint-Denis. Crédit : Séquano Aménagement.

Margaux SAILLY

Article plus récent

COMMENTAIRES