Lancement de la 33e édition des Journées européennes du patrimoine

Lancement de la 33e édition des Journées européennes du patrimoine

« Patrimoine et citoyenneté », c'est le thème de la 33e édition des Journées européennes du patrimoine, créées en 1984, qui auront lieu les samedi 17

La Métropole se dévoile dans un film
Jean Rebuffel « à l’écoute des promoteurs et des maires »
Le cluster santé se dote d’un Contrat d’intérêt national

« Patrimoine et citoyenneté », c’est le thème de la 33e édition des Journées européennes du patrimoine, créées en 1984, qui auront lieu les samedi 17 et dimanche 18 septembre 2016.

Mardi 13 septembre 2016 se déroulait, à Paris, le lancement de la 33e édition des Journées européennes du patrimoine. Jean-François Carenco, préfet de Paris et de la région Île-de-France, a ainsi présenté les prémices de cet évènement, dans un lieu chargé d’histoire : l’Hôtel de Noirmoutier, dans le 7e arrondissement, qui fut, entre autres, la dernière demeure du maréchal Foch.

« Notre histoire, notre passé, notre présent et notre avenir »

Cette manifestation est l’occasion de découvrir le patrimoine français et européen qui rassemble tous les citoyens à travers une histoire commune. Ainsi, durant ces deux jours, il sera possible d’avoir accès à plus de 17 000 monuments ouverts au public et de participer à plus de 26 000 animations aussi bien en métropole qu’en outre-mer sur le thème « Patrimoine et citoyenneté ». D’après Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication, Patrimoine et citoyenneté sont « deux notions dont la jonction raconte notre histoire, notre passé mais dessine aussi notre présent et notre avenir ».

« Apporter sa contribution pour créer le monde »

Ces deux journées seront aussi l’occasion de (re)découvrir des lieux historiques et symboliques, accueillant parfois les expositions soulevant des problèmes actuels. « Je considère que le patrimoine est une notion moderne qui doit apporter sa contribution à construire le monde », souligne Jean-François Carenco. Pour exemple, lors de ce week-end, il sera possible de visiter une exposition qui met en scène le recyclage : des sacs poubelles font ainsi office d’œuvre d’art dans le jardin de l’Hôtel de Noirmoutier. « Le Revers de mon Look », quant à elle, dénonce les effets néfastes que peuvent avoir les vêtements aussi bien sur l’Homme que sur l’environnement.

dejeuner-sur-lherbe                              jep-2

jep-1

Du Panthéon à l’Élysée, des Invalides aux Archives nationales, il n’y aura pas moins de 1 500 sites à découvrir uniquement en Île-de-France. La Préfecture de police va d’ailleurs prendre de nombreuses mesures de sécurité comme fermer certaines rues (notamment l’avenue Matignon) et mobiliser plus de 700 hommes. Avec, en moyenne, 12 millions de visiteurs chaque année, les Journées du patrimoine aspirent à valoriser une mémoire commune.

Margaux SAILLY

légende : Photo à la une (de gauche à droite) Isabelle Quéhé (Universal Love), Patrice Latron (Préfet et directeur de cabinet du préfet de police), Jean-François Carenco (Préfet de Paris et de la région Île-de-France), Général Christan Baptiste (Directeur du musée de l’Armée), Françoise Banat-Berger (Directrice des Archives nationales).

Photo 2 : Le “déjeuner sur l’herbe” reconstitué avec des sacs plastiques.

Photo 3 : Bustier créé avec des “touillettes” à café 

Photo 4 : Robe de Françoise Carré réalisée à partir de vêtements usagés. 

COMMENTAIRES