Le Grand Paris se fait enfin connaître

Le Grand Paris se fait enfin connaître

Le Grand Paris semble enfin sortir du brouillard. C’est en tout cas ce que révèle un sondage réalisé par l’institut Elabe. Ainsi, 9 Franciliens sur 10

Le Grand Paris s’affiche timidement sur le radar des investisseurs
Métropoles en mutation
Rueil veut développer son développement (durable)

Le Grand Paris semble enfin sortir du brouillard. C’est en tout cas ce que révèle un sondage réalisé par l’institut Elabe. Ainsi, 9 Franciliens sur 10 auraient entendu parler du projet d’aménagement mais seuls 18 % s’y déclarent complètement favorables.

Des résultats en demi-teinte donc pour le Club de la communication du Grand Paris, à l’origine de cette étude. Créé début 2011 juste après la signature de l’accord État-Région qui donna naissance au réseau du Grand Paris Express tel qu’on le connaît aujourd’hui, ce Club réunit les « acteurs publics et privés engagés dans la réalisation du Grand Paris ». Objectif : « faciliter le partage d’informations et d’expériences » de ses 65 membres. À sa tête, Thomas Hantz, responsable de l’information et des relations avec les entreprises à la Société du Grand Paris, pour qui il y a définitivement « un avant et un après Grand Paris ».

Reste à l’ancrer plus intensément dans l’esprit des Franciliens. Car, d’après l’institut Elabe, 7 Franciliens sur 10 disent ne pas disposer d’informations suffisantes sur le projet. Si le Club promet d’y travailler d’arrache-pied, ses membres sont globalement satisfaits des résultats : « Ce sondage est une belle promesse qui montre que la pédagogie, l’illustration par le terrain, la fédération de tous les acteurs du Grand Paris rendent l’enthousiasme contagieux », conclut Patricia Blanchard-Bouvelot, vice-présidente du Club.

Légende (de gauche à droite) : Jean-Paul Huchon, ancien président de la région Ile-de-France, Jean-François Carenco, préfet de la région Ile-de-France, Patrick Ollier, président de la métropole du Grand Paris, Thomas Hantz, responsable de l’information et des relations avec les entreprises à la Société du Grand Paris, et Patricia Blanchard-Bouvelot, vice-présidente du Club de la communication du Grand Paris.

COMMENTAIRES